• Accueil
  • > Recherche : trail 2013 450

Résultats de votre recherche

La nouvelle calade (48)

Posté par mescourses le 1 juin 2014

Le Collet de Dèze, le 25 mai

  • 13.8 km 450+
  • Départ 10h

De retour sur mes terres, au Collet de Dèze, un an après mon dernier podium sur ce même parcours. La première bonne nouvelle, la météo, une légère brise et un beau soleil. On sera protégé de toute ma,ière sur la quasi-totalité du parcours. La 2° bonne nouvelle, c’est le nombre de participants, le double qu’en 2013! Nous sommes 107 au départ. Une belle réussite qui permet de faire perdurer ces courses locales. Sportivement, l’objectif du jour est de faire un TOP 10 et un podium, et même si je vois des grosses pointures, je compte bien jouer crânement ma chance. La tactique? monter aussi vite que je pourrai sans me cramer trop vite et en restant au contact du groupe de chasse, puis tout lâcher en descente pour faire le trou et éventuellement rattraper du monde. C’est mon point fort, donc je compte dessus pour réussir cette étape!

img002

Après un bon échauffement et des échanges avec des « têtes connues », tout le monde sur la ligne de départ. En 2° ligne derrière les cadors. Et c’est parti! 100m de descente pour étirer un peu, puis on attaque immédiatement une grosse partie de faux-plat. Je suis placé en 7° position, à l’affut. 2 coureurs se détachent, les 2 favoris, puis un groupe de 4 outsiders qui devraient se battre pour la 3° place. Pour ma part j’emmène le gros du peloton. Je mets un très gros rythme pour garder le groupe à portée de tir. Passage devant la maison :-) mes supporters sont présents pour m’encourager. Km 2, on attaque l’ascension en lacets. Le cadre est magnifique sous les pins et châtaigniers! Un coureur me dépasse, et je vais essayer d’en profiter pour rester coller, ça serait sympa que quelqu’un prenne le relais.  Il monte en faisant une séance de 30/30: il prend le large sur ces accélérations et on revient après. Je comprends pas trop sa tactique (si ça en est une). Un coureur se porte à mes côtés et on décide de continuer ensemble. Un coureur du groupe d’outsider lâche prise. On remonte sur lui petit à petit, mais pour l’instant il est bien devant.

Après 2.3 km d’ascension, on quitte le bitume pour attaquer la piste forestière. Je profite du faux-plat pour appuyer et essayer de lâcher des coureurs en vue de la descente. Nous sommes toujours 2. Au jeu du ravito, on passe ce coureur de 30/30, puis on reprend le « lâché ». Certains coups-de-cul sont terribles pour moi, et je décide d’alterner marche et course. Je reviens sur mon partenaire du jour sur la partie course en relance qui reste mon point fort avec la descente. Derrière c’est proche, 5-6 coureurs dans un mouchoir de poche. Je peux tout perdre dans l’histoire, alors faut y aller et rien lâcher! Je suis en lutte pour la 6° place, synonyme de podium assuré! J’ai toujours mené le groupe de chasse et je compte bien en recevoir la récompense ;-)

On finit la montée, j’ai tenu, toujours devant, et je commence à relancer sur le faux plat avant de basculer, histoire de gratter des secondes sur mes poursuivants qui peuvent ne pouvoir le faire! Et quand ça bascule, dans ma tête c’est « bye bye tout le monde »! et là j’envoie tout, je connais le parcours, faut pas se poser de questions. La piste forestière est assez roulante, bien à l’abri sous ces châtaigniers. Peu de point de vue sur le coureur qui précède, donc je ne serai pas un repère! Tout est fait pour une échappée. Je me retrouve immédiatement seul, j’appuie dans ces lacets. Je sais que ça va le faire. Pour qu’un coureur me reprenne, il doit dévaler à plus de 20km/h, donc c’est mission impossible normalement. Je me régale véritablement sur cette partie! Je tends l’oreille et j’entends rien au dessus de moi, mais il reste encore 4 km donc on continue. Passage en clairière avec un magnifique champ de narcisses qui commencent à fleurir! D’ici une semaine ou 2 il va être éclatant!!

podium collet de dèze

Je récupère le bitume au niveau de Tignac! Et je relance pour changer :-) Sur 5 kms je varie en 3’08″ et 3’25″ au kilo. Les lacets se succèdent, les mollets prennent chères et je sais que je vais le payer dans la semaine, mais c’est pour la bonne cause! J’arrive au pied de la descente, intersection avec le tracé du départ. Encore 2 km, passage à nouveau devant la maison en faisant des grands signes !!! Longue ligne droite, je me retourne et personne au loin, ça s’est fait !! Devant le 5° pointe son maillot, lui aussi se retourne et va gérer sa course pour me contenir. Je gratte quelques mètres mais à « notre niveau », je ne pourrai pas le reprendre. Je maintiens mon rythme (3’50″ au kilo) jusqu’à l’arrivée pour franchir la ligne après 57’32″ d’effort! près de 6 minutes de moins que 2013 où j’étais en plein bourre! Le travail paye. 6° scratch et 1° de catégorie H.S., un beau cadeau pour la fête des mères!

WE prochain, pas de compète, 15j d’entraînement et faire du jus pour préparer dans les meilleures conditions les France FSGT de course nature (comptant également pour mon challenge FSGT) dans les Alpes à L’Escale. 10k 450+.

tracé tracé1

 

Publié dans 10 à 20 km, Lozere | Pas de Commentaires »

Trail des vieilles pierres (84)

Posté par mescourses le 14 avril 2014

Oppède-le-vieux, le 6 avril

  • 10 km 672+

oppède le vieux (13)

5° étapes pour moi du challenge FSGT , le trail des vieilles pierres à Oppède le Vieux, Vaucluse.  Aucune surprise pour moi l’ayant fait l’année dernière, avec une très belle 10° place et un podium. Donc l’objectif de cette année est de faire minimum aussi bien concernant le scratch qui est ma priorité absolue.  La montée sera longue et la descente …. Longue aussi J. Je compte sur le km de plat au sommet pour rattraper du monde éventuellement mais surtout creuser un écart.

Image de prévisualisation YouTube

Une nouvelle fois chanceux, il fait un temps magnifique, et on aura pas froid. Toujours les 2 distances de 10 et 21km et toujours un départ commun, mais pourquoi ne pas décaler ne serait-ce que d’1/4 d’heure !!???  Faudra bien partir et ne pas se faire enfermer d’entrer dans la ruelle du départ et au début du monotrace d’ascension.  Fidèle au poste, je retrouve Philippe de Raidlight Vaucluse.

oppède

Très bien placé sous l’arche, le départ est lancé ! On joue des coudes pour éviter de se faire déborder de partout, puis de se replacer. Le petit bémol de cette édition est qu’on ne passe plus à nouveau par le point de départ, mais d’un peu plus bas pour rattraper le monotrace par la route. Bien dommage pour nos supporters et spectateurs !! Très bien placé, je remonte quelques coureurs sur la route pour attaquer l’ascension dans les meilleures conditions. Et c’est parti pour le dur. Un petit km en courant puis place à l’alternance marche-course. Bonne nouvelle, je ne perds pas de place pour l’instant. Le sous-bois nous protège du soleil et c’est une bonne chose car dans le dur, j’aurais souffert !! Toujours aussi superbe ce long monotrace. Quelques parties techniques mais rien de très méchant. C’est ce côté raide et long qui fait la particularité de l’ascension. Avant que la pente se radoucisse, je me fais passer par 2 coureurs, faudra essayer de pas perdre trop de terrain. Le pourcentage diminue et je peux relancer un peu mieux afin de ne pas être trop distancé avant le final.

oppède le vieux (7)

Derniers mètres en forêt et on récupère le plateau au sommet, place au bitume pour aller chercher le sentier pour descendre. Rien que d’y penser …. Mais bon, je n’y suis pas encore. Je lâche les chevaux, au bon souvenir de Monaco !!! Grosse remontée, je passe 4 coureurs. On quitte le bitume et attaquons la « prairie » beau mélange d’herbes de garrigue et de caillasses ! Je passe mieux que l’année dernière où j’avais été surpris du revêtement avec des pierres plantées tout le long. Mais là, ça passe très très bien, je récupère  2 coureurs et les passe petit à petit, sans prendre trop de risques.

oppède le vieux (8)

Allez !! place au monotrace et la descente de l’enfer !  La première partie est « abordable », donc j’en profite au max, en prenant quelques risques mais ça passe. Puis vient le toboggan ! C’est plus la même histoire, la pédale de frein enfoncée au max, les cuisses brûlent ! Je ne suis plus dans mon domaine là, un autre monde pour moi, vraiment très dur à subir. Tout en virages à 90°, dès qu’on prend de la vitesse on part à la faute, plus les caillasses, le gravier par endroit, les racines …. Ça va être long !! A force de frôler la faute, et bien je la mange, comme l’année dernière J C’est la tradition ici lol. Belle petite chute, le genou gauche prend un bon coup, mais bon, rien de casser. Je mets quelques mètres pour recourir, derrière ça revient, mais aucun regret, vu comme il descend …. Il m’aurait repris quoi qu’il arrive. J’arrive au bas, enfin …. Pffff quel calvaire !! je relance tranquillement, au loin un coureur, ça sera l’objectif de fin de course.

oppède le vieux (6)

Gros faux-plat pour revenir vers le village, une belle calade, la vraie !! Je reviens petit à petit dessus, sans trop forcer. Le petit escalier pour arriver sur la place du village. Plus qu’à faire le tour …..  par en haut, histoire de visiter les monuments ! je recolle au coureur. Pas de gourde, ça doit être du 10km ! Il bifurque à gauche …. Mais pas de rue-balise !! et non faut encore monter ! Je l’appelle, mais rien, il continue ! Personne derrière, plus de pression, je finis en roue libre. Une petite pause photo furtive à ma photographe attitrée, et j’en finis !!! Je mets une minute de moins que 2013 !! YES !! déjà ça de pris. Les résultats tombent, 10° scratch mais pas de podium cette fois-ci. Déception, mais bon, c’est comme ça. Et je note que le V1 qui « s’est trompé » sur la fin de parcours, me prend 1m40s !!!! et passe miraculeusement de la 9° à la 7° place !!!! Belle mentalité, car étant juste derrière lui, je doute qu’il ne m’ait pas entendu. C’est comme ça !

Au final, cette 10° place est une bonne chose pour mon challenge. Prochaine RDV dimanche prochain pour un entraînement en situation réelle au trail du Roc des mates de Lauret (34) afin de préparer ma 6° étape du challenge FSGT, « les chemins de Ste-Rosalie » à La Fare les Olivier (13) : 11km 270+. Un grand merci à ma photographe personnelle !!!!!!!!

Publié dans 10 à 20 km, Challenge FSGT 2014, Vaucluse | 2 Commentaires »

Programme 2013

Posté par mescourses le 29 décembre 2013

Voici mon programme (chargé?) pour 2013. Naturellement, il y a de fortes chances que ça évolue au cours de l’année en fonction de ma disponibilité, forme du moment, ….

L’objectif principal de cette année est de rentrer dans les 15% pour chaque course (hors grosses ascensions). La priorité étant les trails courts, les quelques ascensions me serviront d’entraînement pour accentuer mes capacités dans ce domaine et m’en servir lors des trails.

- 06 Janvier 2013:

- 20 Janvier:

- 24 Février:

- 02 Mars:

- 10 Mars:

- 24 Mars:

- 31 Mars:

- 07 Avril:

- 21 Avril:

- 05 Mai:

- 08 Mai:

- 19 Mai:

- 26 Mai:

- 01 Juin:

- 23 Juin:

- 30 Juin:

- 04 Août:
- 15 Août:
- 25 Août:

- 07 Septembre:

 - 21 Septembre:

- 13 Octobre:

- 27 Octobre:

- 02 Novembre:

  • La Nantaise, « festival des Hospitaliers »
  • Nant (12)
  • 14.5 km 530m D+
- 01 Décembre:
- 6 Décembre:

- 15 Décembre:

 

Publié dans Archives | Pas de Commentaires »

Course nature de Marvejols (48)

Posté par mescourses le 19 octobre 2013

Marvejols, le 13 octobre 2013

  • 14.4km 560m D+
  • Départ 9h30

Course nature de Marvejols (48) dans 10 à 20 km course-nature-marvejols-2

Me voici de retour en Lozère, à Marvejols, pour un trail de 14km, annoncé à 800m D+. Conditions climatiques plus que limites. Il pleut, brouillard annoncé sur les hauteurs, au « Truc du Midi », principale difficulté. Le balisage a été renforcé le matin même histoire d’éviter toute perdition de coureurs. Une excellente chose. Les 2 départs sont simultanés, nous sommes une grosse centaine au total.

p1060557 dans Lozere

Comme d’habitude, objectif podium et/ou rentrer dans les 10%, même si je sais que les trails lozériens me portent pas vraiment chance dans ce domaine car le plateau est toujours très relevé, d’excellents traileurs, et les parcours sont souvent assez sélectifs !! Arrivé dans la salle, je prends connaissance du profil, et LA difficulté se situe au tout début du parcours, où on bouffe tout le D+ puis après grosse descente et on finit …. les 10 derniers km par du faut plat vallonné, pas terrible à mon sens ce profil. 360+ en 2.7km, ça va être chaud les marrons :-)

Tout le monde sur la ligne, et c’est parti !! Je pars vite pour prendre le bon wagon, en me plaçant dans les 15 premiers. Je tiens bien le rythme, rentre dans les 10 à l’attaque de l’ascension. On commence par quelques lacets de bitume, puis on récupère un chemin et c’est parti!! Je commence à me faire doubler petit à petit. Pas de panique, de toute manière je pense pas pouvoir accélérer, donc on continue comme ça. Plus on avance, plus la pente se durcit !! J’alterne course et marche, en continuant à me faire passer au compte goutte. Sur la fin, Vera sukhova me passe sans problème et double toute une file !!! Impressionnante de facilité !!

p1040559

La fin est hard pour moi. Au km 3.5 on prend 150+ en 300m !! du KM Vertical pour moi lol. On rentre dans le brouillard au sommet (1000m). J’y vois rien, brouillard + pluie + lunettes = aveugle. Obligé de les enlever, et sur le plateau je fais gaffe à pas rater une rue-balise. Je passe tant bien que mal et attaque la descente. Un peu « déprimé » de cette débandade en ascension, 17 coureurs m’ont passé et je n’ai rien pu faire!! J’attaque la descente en faisant gaffe aux pièges dans les virages et monotraces. Ca glisse pas mal à certains endroits. Sur la fin 2 coureurs me doublent sur un monotrace, et j’ai l’impression les avoir déjà vu dans la montée. Peut-être qu’ils se sont perdus un peu là haut.

course-nature-marvejols-1

Fin de descente, je suis rejoins par 2 autres coureurs. Au km 6.8, on attaque une bosse pour monter à Montrodat, au km 7.5,  j’évite le ravito comme d’hab. On replonge pour mieux remonter un peu plus loin. Ca va être ça jusqu’à la fin. Je perds mes 2 coureurs sur ces bosses, encore une fois. Sur cette parties, je me retourne, rien à l’horizon. Faut penser à arrêter l’hémorragie. Au km 8, je me sens enfin « chaud » musculairement, il était temps!! J’appuie dès que j’en ai l’occasion. Je profite des monotraces pour me faire plaisir.

p1060575

Km 13.4, je plonge sur l’arrivée. Ca fait 5km que je suis seul au monde. Cette descente en sous-bois me rappelle celle du trail Lozère Sport Nature en avril. Une petite passerelle pour franchir le ruisseau et je franchis la ligne d’arrivée. Un peu plus d’1h23m pour ces 14.4km, 562+, bien loin des 800 annoncés ….. sans commentaire. Au bout de 2h d’attente on a enfin le classement (le seul point négatif que je trouve à cette organisation), 14° au général, 7° de catégorie, bien loin des 10%. Encore raté !!

profil-marvejols

trace-marvejols-14km

Prochain RDV, les 10 km du trail del cami del vidourle à St-Roman de Codières. L’année dernière, une magnifique 7° place et podium de catégorie, pour mon retour à la compète après blessure. Cette année je vais essayer de remettre ça. Une de mes dernières chances de faire un podium d’ici la fin de l’année.

Publié dans 10 à 20 km, Lozere | 4 Commentaires »

Trail Tana Quest (12)

Posté par mescourses le 26 septembre 2013

Flagnac, le 21 Septembre 2013

  • 12.4 km 520m D+
  • Départ 16h30
Trail Tana Quest (12) dans 10 à 20 km trail-tana-quest-2013-5

Me voici au pays de l’aligot pour regoûter au trail et commencer à préparer les hospitaliers. Et rien ne vaut une bonne compète dans un endroit qui dépayse. Je me demande tout de même si c’est une bonne idée suite à mes pâles prestations à Ponteils et Brésis et surtout il y a 15 jours à Saint-Mamert. La semaine de repos après la ronde des vendanges m’a fait du bien, physiquement tout va bien. Autre incertitude, le départ en après-midi, qui n’est pas forcément ce que j’apprécie le plus, mais bon ….

 

trail-tana-quest-2013-1 dans Aveyron

2h avant notre départ, les coureur du 30km se sont élancés, une centaine, puis une heure après, 180 marcheurs !!!! Nous sommes 164 sur le 12km. Le site est très agréable, la campagne aveyronnaise s’offre à nous à perte de vue. Après un bon échauffement, place sur la ligne de départ. Toujours le même objectif : viser le podium de catégorie et/ou rentrer dans les 10%. Je me place en première ligne pour prendre le bon wagon. Et le départ est lancé au coup de fusil !!

 

 Image de prévisualisation YouTube

trail-tana-quest-2013-8

trail-tana-quest-2013-9

Petite partie de faux-plat pour commencer et sortir du centre village. Entre parenthèse, très joli petit bourg, typiquement aveyronnais, j’adore !! Ca part bien sûr très vite ! Je me retrouve en 15° position à la sortie, à l’affut. On attaque alors une bonne descente pour aller récupérer un pont enjambant le Lot. Déjà je me dis qu’il faudra sûrement remonter tout ça lol. Depuis ce pont débute la première boucle du parcours, la plus dure selon l’organisation. On emprunte un escalier étroit pour atteindre la rive et la longer en forêt. Très joli passage, très agréable malgré l’effort fournit.

 

trail-tana-quest-2013-7

Place alors à la difficulté majeure, la première ascension. Tout en monotrace en sous-bois, un plaisir pour les yeux, moins pour les jambes !!! 1.8km à grimper, les places commencent à se dessiner. Entre les « je te double – tu me doubles » depuis la sortie du village, je dois me positionner 13°. Sur une partie, je me retourne, personne derrière, on a fait le trou ! Au km 3.8 on termine l’ascension avec l’arrivée au château deGironde, site très agréable et une vue qui l’est tout autant !!!

 

trail-tana-quest-2013-6

Je profite du ravito pour sauter 3 coureurs. Une petite partie de bitume en faux-plat montant sur le plateau campagnard histoire de relancer la machine. Un coureur me rattrape, on fait ce petit bout de chemin ensemble jusqu’à la bifurcation avec un nouveau monotrace. Cette fois-ci on va se barder et lâcher les chevaux en descente, sur plus de 2km. Au bas, nous récupérons une prairie, 500m pour la traverser à un rythme soutenu. Nous en terminons avec cette première boucle en remontant sur le pont.

On se présente ensuite devant un véritable mur, 120m D+ sur 800m en monotrace. Ce qui me rassure, c’est que nous sommes tous dans la même situation : on souffre !! Les places se figent, plus qu’à limiter la casse éventuellement et pourquoi gratter encore une place ou deux. Au sommet on bascule sur 1.5 de descente, pas de répit, faut tout envoyer à nouveau. Depuis un petit moment, nous sommes un groupe de 3 dont la 2° féminine. Je suis bien moins fort qu’eux 2 en montée, mais les descentes et relances me permettent de revenir sans difficulté.

 

trail-tana-quest-2013-2-225x300

Au km 9.5, on repart à nouveau dans une ascension, très courte heureusement. La féminine prend le large petit à petit. La dernière bosse lui permet de nous lâcher définitivement. Enfin on en termine avec le D+. La dernière descente, de plus d’un km, est une formalité. On dévale à 2 et décidons de terminer ensemble. 2 coureurs derrière basculent, on appuie alors pour éviter un retour, on sait jamais. Ne pouvant suivre, il me donne « un bon de sortie ». Je maintien le rythme et franchis a ligne d’arrivée en solo.

 

trail-tana-quest-2013-3

Au final, 1h08m11s pour parcourir ces 12.4km 520+ et une magnifique 11° place et 4° de catégorie hors scratch. A 30s d’un podium, rageant mais inespéré au vu des dernières semaines. Rien ne vaut un bon trail pour se remettre sur de bons rails. Et en plus c’est l’occasion de faire de bonnes connaissances, on trouvera bien une course du côté de Rocamadour ;-)

Prochain RDV, le 13 octobre à Marvejols (48) pour un 14km 800+ qui promet !! La préparation des Hospitaliers est lancée.

profil-tana-quest

 trace-tanaquest-12km

 

Publié dans 10 à 20 km, Aveyron | Pas de Commentaires »

Le sentier des bouzèdes (30)

Posté par mescourses le 6 août 2013

Génolhac, le 4 août 2013

  • Course de montagne
  • 11.7km 970m D+
  • Départ 9h00
Le sentier des bouzèdes (30) dans 10 à 20 km sentier-des-bouzedes-41

2 ans après ma première sur ces terres, me voici de retour afin de bouffer du dénivelé en compétition. Premier test en condition réelle après un mois d’entraînement en côte. Les conditions météorologiques sont parfaites : beau soleil, 21° à 9h00. Nous sommes 4 représentants du S.M.A.C. et 6 pour le C.T.C. Mon objectif du jour est de rentrer dans les 30%

 

sentier-des-bouzedes-6 dans courses d'ascension

Le départ est lancé, ça part assez vite. Je me place environ en 30° place. Physiquement tout va bien, tous les voyants sont au vert, on va donc essayer de tenir un bon rythme ascensionnel. La première partie est sur bitume et va permettre d’étirer le peloton. On récupère ensuite le sentier, tout en sous-bois. J’ai en ligne de mire mon poto Christophe du SMAC, excellent grimpeur, et si je peux l’accrocher le plus longtemps possible, ça serait bon signe pour la suite.

Tout se passe pour le mieux, je tiens un bon rythme, je reviens sur Christophe petit à petit. On quitte le sous-bois pour attaquer une longue partie dans les genêts, en plein soleil. Les zones en lacets permettent de se rendre compte qu’on a pas fini de grimper. Christophe m’encourage beaucoup pour le rattraper, il est 20m devant. Je ne me précipite pas. J’alterne course et marche, ça ne revient pas vraiment derrière et je grappille petit à petit ces quelques mètres qui nous séparent.

 

sentier-des-bouzedes-80 dans Gard

A un point de passage, on m’annonce 23° !! La jonction est faite, puis je passe devant, je garde mon tempo, toujours « rando-course » dès que le terrain se durcit. La méthode fonctionne, je prends petit à petit le large. Jour sans pour Christophe malheureusement. Au jeu des ravitos, je passe encore des coureurs, je rentrerai dans les 20 ! On va tout faire pour garder la place. Un dernier ravito et une place de plus de prise.

 

sentier-des-bouzedes-9

On en termine enfin avec le plus gros. Reste qu’un gros faux plat avant de récupérer le DFCI interminable jusqu’à l’arrivée. Je n’arrive pas à relancer comme j’aimerai, dur dur pour moi après un tel dénivelé engrangé. Je commence à me retourner, j’ai de la marge. Le DFCI se présente, je relance la machine, 2.5km interminables, je donne beaucoup en ce début pout éviter un éventuel retour. Une dernière bosse et je passe la ligne d’arrivée. YES !!! 19°, super résultat perso, 1h21m19s pour ces 11.8km 970+ GPS.

L’entraînement paye, de très bonne augure pour l’Alpe d’Huez le 15 août prochain, dernier RDV ascension de l’été.

profil-bouzedes

trace-bouzedes

voici la vidéo du départ

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans 10 à 20 km, courses d'ascension, Gard | 3 Commentaires »

« Courir avec Sarah » (30)

Posté par mescourses le 6 juillet 2013

  • Le Pont du Gard, le 30 juin 2013
  • Départ 10h00

Me voici, pour ma 16° et dernière course de cette première moitié de saison, au Pont du Gard pour participer au 11 km de « Courir avec Sarah ». Il s’agit d’une association récoltant des fonds nécessaires à l’acquisition de fauteuils « spécial course ». Première aussi pour ma part de courir officiellement sous les couleurs du St-Mamert Athletic Club, le « SMAC ». Pour les trails et courses hors département, toujours sous les couleurs du C.T.C.

Chaud comme la braise, à 100% physiquement, je viens pour faire une place scratch. Le podium catégorie est intouchable vu la concurrence et le nombre de participants (459 arrivants), mais les 10% largement à ma portée, quasi assurés. Reste à être bien classé, je vise le top 30 minimum. Beaucoup de vent, de grosses rafales, mais l’avantage est que je ne souffrirai pas de la chaleur. Heure du départ, je me place aux avant-postes avec notre Ludivine, croqueuse de podiums. Les lignes sont chargées.

Et c’est parti !! Vite pris en tenaille, je reste scotché dans un paquet. Un coup de rein pour passer et un sprint sur 30m et je me replace pour éviter le faux rythme. Je suis dans le bon wagon, environ 15°. Quitté le site, on récupère une petite route de campagne, faux-plat montant sur le premier km et demi. 500 m de descente avant d’attaquer à nouveau un fau-plat de 2km. Le vent de face et de côté est très gênant mais bon …. Pareil pour tout le monde. Sur cette partie un groupe de 3 coureurs me passent et me prennent mètre par mètre. Pas d’affolement, je suis bien placé faut limiter la casse.

 

579544_605114062867058_1772749764_n dans Gard

Une grosse côte de 800m pour arriver à mi-parcours et basculer dans une descente technique avec de la caillasse à souhait. Enfin un petit peu de fun sur ce tracé ! Cette descente fera des « dégâts », un prétendant au podium scratch y laissera des plumes (abandon). Cette partie de 600m et 60- me permet de récupérer du terrain sur 2 coureurs. Ils sont à portée de chaussures. Les 5 dernier km sont vallonnés et toujours aussi peu intéressants. On est à l’abri du vent, c’est le principal. On récupère le parcours du début au km 8. La belle bosse sera à remonter cette fois-ci.

700m plus loin, nous sommes au pied de la côte. Malgré l’effort produit depuis le début, je tiens le coup et grimpe sans trop souffrir. Je rattrape les 2 coureurs. Au sommet, 2km encore en faux-plat descendant. Le rythme s’accélère. Je passe un coureur pour rester au contact du premier. On nous pointe 14, 15 et 16. On rentre sur le site du Pont du Gard pour en finir. 15° au scratch et 11° de catégorie ! Superbe perf perso pour cette course qui me tenait à cœur. 44m10s pour parcourir ces 10.6km 125+.

profil-sarah

 

trace-courir-avec-sarah

Ludivine arrive 6m plus tard, 6° féminine et 3° de catégorie hors scratch Encore un podium pour elle et le club !! SUPER !! Tous nos coureurs rentrent ! Place aux podiums et direction la rivière à l’abris des rochers pour un pique-nique !!!

podium-smac-ludivine

Place à l’été désormais, avec 3 courses d’ascensions au programme d’ici le 15 août. Puis après, préparation pour la ronde des vendanges de St-Mamert (le 7/09) !!

Publié dans 10 à 20 km, Gard | 2 Commentaires »

Semaine 21

Posté par mescourses le 26 mai 2013

Dans la continuité de Chusclan, je me suis présenté en ce dimanche de fin mai, au Collet de Dèze « At Home », pour la nouvelle Calade.

13.5km pour 450+ en 1 montée et une descente. Nous étions 55 au départ, très peu nombreux mais que du lourd en Vétérans. 10° scratch et surtout 1° de catégorie hors scratch (1 Sénior devant mais 3° au général). Nouveau podium à la maison! J’ai fais le Job!

Prochain RDV, samedi prochain, toujours en lozère, à Ste-Enimie pour le trail des mouflons. 14km 370+

Publié dans Mes news | Pas de Commentaires »

1 monotrace pour 2 châteaux (30)

Posté par mescourses le 25 mai 2013

Chusclan, le 19 mai 2013

  • 10 km 250m D+
  • Départ 9h30

1 monotrace pour 2 châteaux (30) dans 10 à 20 km chusclan3

2 ans après être venu ici pour le 17.6km, me voici aligné sur le 10km qui devrait présenté 200+ environ au vu du profil présenté. Bien loin des 400 annoncés !!! Je retrouve sur place mon poto du club, Fabrice, de retour de
blessure sui s’aligne sur le 17km. Un 30km également, parti à 8h. Le départ de Fabrice est à 8h45. Comme à chaque fois, départ sur le pont qui enjambe la Cèze. Au vu de ce qui est tombé comme pluie ces derniers jours, la traversée de la rivière ne se fera pas au retour. Plus d’une centaine de coureurs sur cette distance. Le beau temps est miraculeusement présent ce matin. Temps idéal.

img_4590 dans Gard

¾ d’heure plus tard, c’est notre tour. 100 annoncés au départ. L’objectif est le podium de catégorie et pour l’assurer faut que je sois dans les 6. Je pars à vide pour ce 10km, pas de grosse chaleur de prévue. Je me place en 2° ligne à l’affut, prêt à prendre le pas des leaders. Et c’est parti ! Un coup de speed pour éviter de me retrouver coincer, et je me retrouve 2°. Le leader a déjà pris quelques mètres d’avance. Je prends le pas sans me mettre
dans le rouge mais impossible de le rattraper, il prend mètre par mètre. A la sortie du village, nous attaquons un faux plat, toujours sur bitume. Je m’attends à tout moment à me faire doubler par un ou plusieurs coureurs, mais à ma grande surprise, rien. Changement de stratégie immédiate. Y a peut-être un coup à faire. Je vais tout envoyer sur ces premiers km pour creuser l’écart.

On quitte le bitume au bout d’1.5km et prenons un monotrace en forêt. J’entends au souffle que ça suit un peu plus loin derrière. Je profite de ce terrain pour essayer de prendre le large, 2km 100+ vallonnés. Pour une fois, je ne regarde pas ma montre ; ma seule obsession est de garder ma 2° place.
C’est une occasion qui pourrait ne pas se représenter de si tôt. J’ai perdu le premier depuis un sacré moment. Le cadre est magnifique, ce monotrace est terrible, dans le bon sens du terme, un pur régal à courir. J’ai constamment la « crainte » d’un retour, mais je ne me retourne pas pour ne pas me ettre la pression ou risquer une chute bête.

Km 6, j’ai la possibilité de me retourner et vois un peu plus loin un coureur. J’ai une bonne petite avance, je pense pas loin de 2’. Faut pas que je lâche quoi que ce soit, la moindre erreur ou défaillance pourrait me faire
perdre ma 2° place. Puis vers le km 7 environ, je récupère 2 coureurs du 17km. Enfin du monde J. Ils ont un bon rythme et je ne les dépose pas, c’est pour dire ! Dans une clairière, un ravito. Pas d’arrêt bien sûr, je les remercie et relance, ça serait con de craquer, je tiens mon exploit ! Le sentier s’élargit type DFCI, en faux plat montant,
encore un effort et après ce ne sera que de la descente !!

p5190109

Km 7.5, j’attaque la descente, monotrace technique, c’est bon pour moi. Je ne relâche pas l’effort, bien au contraire, j’appuie encore et toujours. Encore 2 km !! Je tiens bon. J’arrive à l’entrée du village, encore
quelques centaines de mètres sur chemin à travers vignes. Je me retourne et personne derrière ! Plus qu’à dérouler désormais, c’est énorme !! Je repasse le pont, on bifurque dessous pour longer la Cèze. Attention la tête, j’y ai pensé cette fois-ci ;-)

img_4638

profil-chusclan-10km

 

trace-chusclan

Je rentre sur l’ire d’arrivée, le terrain de football ! Et on m’annonce donc 2° de l’épreuve !! YESSSSS !!!
Putain c’est bon !! La concrétisation de ces 7 derniers mois de bons résultats. Même si la concurrence n’était pas forcement présente, cela n’enlève pas ma bonne prestation. 52m12s pour ces 10.65km 254m D+.

img_4864

img_4862

Prochain RDV dimanche prochain, à domicile, pour la Nouvelle Calade du Collet de Dèze (48) et ses 13km 450+. Une montée – une descente.

VIDEO DEPART DU 17.6km

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans 10 à 20 km, Gard | 6 Commentaires »

Trail des eaux vives (13)

Posté par mescourses le 13 mai 2013

Marseille, le 8 mai 2013

  • Trail des eaux vives
  • 13km 680m D+
  • Départ 9h45Trail des eaux vives (13) dans 10 à 20 km tev

 

De retour chez Luc et sa citée phocéenne 6 mois après le mini trail des vallons. Cette fois-ci un trail grandeur nature : 2 distances au programme : 23 et 13km. C’est l’occasion d’un premier RDV de quelques membres et potes du team Raidlight dans notre bon Sud-Est , nous sommes 2 sur le court et 3 sur le grand dont mon très cher ami Luc qui prépare la 6000D de cet été. Le beau temps est au rendez vous, beau ciel bleu et premières grosses chaleurs !! Départ commun : 450 coureurs sur la ligne de départ. Nous sommes plus de 200 sur le 13km, ça s’annonce donc très délicat pour rentrer dans mes objectifs : podium de catégorie (quasi impossible) et/ou rentrer dans les 10%. Mon inquiétude principale est la chaleur, qui est loin d’être mon alliée, cette fois-ci hors de question de partir sans eau.

rl-tev dans Bouches-du-Rhone

Je me place en 2° ligne, à l’affut, pour prendre le bon wagon, primordial pour la suite. Départ lancé, ça part très vite malgré les difficultés annoncées. On attaque par 800m de descente sur chemin et bitume qui permettra au peloton de s’étirer. Passé le 1°km, on attaque la difficulté principale de ce tracé : l’ascension du mont Carpiagne, soit 5km pour 560+. On quitte le bitume et entrons en garrigue, encore une course bien caillouteuse et en pleine cagne comme prévu !! En levant les yeux, on se rend vite compte de ce qui nous attend. La pente du début est très douce, permettant de garder un petit rythme et transformant les troupes en une longue file indienne.

tev2

Au 3° km, les 2 parcours se séparent, je suis maintenant en compagnie de 4 coureurs dont une féminine, que j’ai passé il y a quelques centaines de mètres. Semblerait-il que ce soit la première. On se passe, se repasse…. Manège qui va durer un p’tit bout de temps. J’ai à nouveau des difficultés dès que le pente de raidit : je me fais passer à chaque fois, mais dès que ça se radoucit, je peux à nouveau revenir sur eux. Je lâche pas prise, mais vois bien que ça va être très dur à tenir. Je dois me trouver dans les 20 premiers au vu du départ , en tout cas je l’espère car ça serait une très bonne nouvelle, mais reste à garder ce niveau.

tev1

Plus on avance, plus les jambes sont lourdes et surtout l chaleur se fait bien sentir. La féminine prend légèrement de l’avance, et en me retournant je m’aperçois que ça revient. Je maintiens mon petit rythme, cela fait un moment que je suis plus en marche que course. Quelques centaines de mètres avant le sommet du mont Carpiagne, une 2° féminine me dépasse avec une facilité déconcertante. Tout en finesse elle me prend mètre après mètre. On arrive enfin au sommet, à 640m d’altitude, le plus dur est fait, tant bien que mal. Je profite pleinement de la vue qui ‘offre à nous ! Tout simplement magnifique !!! Montagne et mer à perte de vue, un parfait mélange qui ne peut nous laisser indifférent, nous les amoureux des grands espaces. Faudra y revenir en off pour immortaliser ces moments !!!

photos-tev

photos4-tev

700m à attaquer avant la prochaine difficulté, faut tout envoyer pour rattraper un peu le temps perdu et limiter la casse après. Je relance sans difficulté et rattrape la féminine. On descend ensemble et fond sur un groupe de 3 dont la première féminine. Juste avant on nous pointe 15 et 16° !!! Sacrée bonne nouvelle, qui me regonfle le moral après la difficulté rencontrée tout au long de l’ascension. La vitesse accentue l’effet de la brise présente au sommet, ça fait beaucoup de bien et refroidit un peu la machine. On dépasse très facilement le petit groupe précédent dans la descente technique, et prenons de l’avance.

photos3-tev

 

Arrive alors la 2° ascension, bien plus courte mais tellement abrupte !!! La montée du Mont Saint-Cyr : 450m pour 100+ !!! Tel un soufflet, je « m’écroule » dans cette difficulté, je monte tant bien que mal, impossible à suivre ma partenaire du moment. 2 coureurs me doublent même !! Arrivé sur ce 2° sommet, je repars de plus belle, un peu dans les vapes, la chaleur fait son effet. Je descends mieux que mes prédécesseurs, seule la féminine tient la distance. Je rattrape et double un concurrent. Cette descente légèrement technique m’avantage et est mon salut pour espérer garder ma place. Au km 9 on récupère une piste type DFCI avec un ravito, un verre d’eau et je repars tant bien que mal.

Longue descente …. aux enfers !! interminable, rythme laborieux, je suis à l’Ouest complet. Impossible de relancer sans risquer l’abandon. Je ne peux et d’ailleurs, n’essaie pas de contrer des retours. 3 me redoubleront, dommage bien entendu mais je pense que c’était plus prudent de lâcher l’affaire dans ces conditions. J’en termine enfin avec ce circuit ! Une très belle 15° place scratch sur 232 et 6° catégorie. Objectif réussi même si le podium n’est pas au RDV, mais ce n’était pas prévu !

profil-tev

 

trace-marseille

 

 

trace-eaux-vives

Cadre magnifique, une vue qui me laisse sans voix, un we génial, super moment !!! Petit repos et faire tourner les jambes dimanche puis prochain RDV les 10km 400+ de Chusclan le 19 mai, avec comme objectif le podium de catégorie.

Publié dans 10 à 20 km, Bouches-du-Rhone | 8 Commentaires »

12
 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche