• Accueil
  • > Recherche : chateau severac aveyron

Résultats de votre recherche

Trail du Pic du Pal (12)

Posté par mescourses le 26 février 2013

Séverac-le-Château (12), le 24/02/2013

  • Trail du Pic du Pal
  • 12km 450m D+
  • Départ 10h30

Image de prévisualisation YouTube

Départ du 30km 8h30

Me voici de retour sur les sentiers de la compète, un mois après la course d’Estézargues. Il s’agit du trail du Pic du Pal à Séverac-le-Château dans l’Aveyron, le 12km 450+. Les conditions météorologiques de ce 24 février sont très difficiles : neige, glace, vent avec une température de -5°C à l’abris … une première pour moi. Arrivée la veille, j’en ai profité pour visiter le château avant de vite me replier au chaud à l’hôtel :-)

Trail du Pic du Pal (12) dans 10 à 20 km dossard

Bien couvert, je me rends sur le lieu du départ pour voir partir les courageux du 30km, 8h30 !! J’en profite pour retirer mon dossard. Dans 2h ça sera notre tour. Et il ne fait pas plus chaud, ou moins froid plus exactement ! Plus d’une centaine sur notre 12km, je me place aux avant-postes. 11km officiellement et 900m rajoutés. Départ lancé, et ça part très vite en faux-plat descendant sur un km. Je suis vite débordé de toute part, ceci en étant à 16 de moyenne …. Je n’essaie pas de suivre le rythme, les muscles sont encore froids et je ne veux pas risquer la blessure.1.3km de bitume avant de récupérer le sentier. 4 ascensions au programme sur ce circuit, la première est la plus longue et débute au km 2. Il faut que j’en profite pour remonter au classement, je me situe entre 30 et 40 à vu d’œil. J’attaque sur un bon rythme la montée, 1km pour 110+ sur sentier large recouvert de neige glacée. Nous restons en file indienne sur les seules parties non glissantes ; étant plein Nord, on est pas loin d’être sur une patinoire, une première pour moi dans de telles conditions. Je lâche la 3° partie du peloton et remonte petit à petit, j’en double quelques uns.

severac-chateau-2 dans Aveyron

Arrivés au plateau à 800m d’altitude, nous sommes balayés par les rafales de vent glacial. Je relance immédiatement pour accentuer mon avance sur les poursuivants. Je double 2 coureurs. Il s’agit maintenant d’attaquer la descente. 700m pour dévaler 100- sur le premier monotrace du parcours !! Les 2 coureurs en profitent pour me repasser. Zone ultra glissante, ils y sont plus à l’aise que moi, certainement plus habitués aussi :-)

severac-chateau-27

Arrivés sur le plat, je relance sur ce km et demi et reviens et dépasse facilement les 2 même coureurs ainsi qu’un 3°. Je me lance maintenant à la chasse. Km 6.5, une rampe de 700m pour prendre 80+ avec en prime un bon faut plat au sommet. Je marche à quelques reprises pour reprendre mon souffle. J’ai en ligne de mire 1 coureur proche et un autre plus loin, tel est mon objectif. A nouveau au sommet on se remange les rafales glaciales et les sentiers glacés. Bien 15cm de neige glacées par endroit !!! Et c’est là que mon genou droit décide de faire des siennes, le froid doit accélérer le phénomène qui survient habituellement vers les km 15. On verra bien. Puis on repique au km 8 vers les « profondeurs ». On plonge à travers un immense champ glacé sans en voir le bout, et de suite je songe aux navigateurs d’en-temps qui pensaient trouver le vide au bout de l’océan ; la même sensation !! A nouveau je suis distancé par mes prédécesseurs. On prend en contre-bas un monotrace très sinueux avec le vide comme accompagnateur. J’envoie tout ce que je peux sur cette partie et frôle la correctionnelle à plusieurs reprises.

severac-chateau-5

Puis quelques centaines de répis avant d’attaquer la troisième difficulté, l’ascension de la chapelle Notre-Dame de Lorette. Grimpette courte mais raide, impossible de courir sur cette partie : 60+ sur 250m !! Arrivé au sommet, quelques secondes pour reprendre le souffle et contempler furtivement cette chapelle, puis je repars de plus belle. On replonge désormais vers la ville au pied de la cité médiévale. Et il faut grimper maintenant aux ruines du château, dont les portes ont étés spécialement ouvertes pour l’occasion. 1.1km de montée en 2 parties : la première à travers les ruelles de la cité où j’en profite pour rattraper le coureur que je suivais depuis 5km, et la deuxième, où je le doublerai, la montée au château  »hors sentier » avec l’aide des cordes qui n’étaient pas en trop!! Arrivé au site, je récupère 3 coureurs du 30km. J’attaque la descente vers l’arrivée en compagnie d’un autre coureur. Grosse frayeur dans les escaliers, belle glissade, merci aux rampes pour m’avoir soutenu et éviter la catastrophe, et tout ceci sous les yeux d’une caméra de l’organisation ;-) si je suis « sélectionné » pour le clip officiel de la course je vous en ferai part histoire de rigoler. Dans les ruelles monotraces de la cité, après avoir échangé quelques brèves, mon partenaire du moment me laisse passer me voyant plus rapide et surement pressant j’avoue. Je dévale à bloc les derniers mètres et passe la ligne d’arrivée.

severac-chateau-10

Epreuve éprouvante pour moi par rapport aux conditions climatiques, pour pouvoir tenir un rythme soutenu constant. Mais courir sur (et sous) la neige et glace (pour la première fois) restera un excellent souvenir. Après un retour à l’hôtel pour une bonne douche chaude, je reviens prendre connaissance du classement. Au final je finis 21° sur 128 arrivants, 12.48km au GPS 450+ en un peu plus d’1h04m. Un peu déçu tout de même, mon objectif étant le top 15 au vu du nombre d’arrivants, mais bon …. Courir reste un plaisir et c’est bien là l’essentiel. Finalement le genou a tenu, je le paierai demain :-)

 profil-pic-du-pal

 

trace-pic-du-pal

Repos désormais, pour être en forme pour le 1° objectif de l’année, le trail du pays viganais de samedi !! Objectif Top 20 quelque ce soit le nombre de participants ; les yeux plus gros que le ventre ?? réponse samedi soir.

 

 

Publié dans 10 à 20 km, Aveyron | Pas de Commentaires »

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche