Montée de l’Alpe d’Huez (38)

Posté par mescourses le 20 août 2013

Bourg d’Oisans, le 15 août 2031

  • 13.8km 1120m D+
  • Départ 10h00
Montée de l'Alpe d'Huez (38) dans 10 à 20 km alpe-dhuez-2013-6

Me voici présent en Isère, au pied de cette montée mythique pour clore ma partie de saison en montagne. Une petite sortie de 6km 500+ quelques jours avant m’a permis de me rendre compte que ça ne sera pas forcément très simple. Je vise les 10.5 km/h de moyenne. Le temps est idéal, ciel bleu magnifique, température très très fraîche au petit matin et idéal lorsque le soleil franchît les sommets. Ma seule « crainte » est la lassitude qui pourrait me gagner au fur et à mesure des 21 lacets.

 

alpe-dhuez-2013 dans courses d'ascension

On tourne au tour des 200 participants, la route est bloquée seulement le temps du départ …. Je me place aux avant-postes pour essayer de prendre un bon wagon. Et c’est parti, et vite !! Les premiers centaines de mètres permettent d’étirer le peloton. Je prends un bon rythme sans me laisser embarquer. Au bout de ces 600m de plat, on attaque les 12,4 km de montée. La pente est très raide d’entrée, ça calme de suite. La longue file indienne prend forme.

 

alpe-dhuez-2013-2 dans Isère

Le long décompte des 21 virages peut débuter. Le seul bémol de cette coure est l’ouverture de la route à la circulation. Nous devons partager le bitume avec les très nombreux cyclistes et voitures qui vont dans un sens comme dans l’autre. Alors on doit faire attention lorsqu’on coupe les virages, mais ce partage se passe bien. On se passerait bien, par contre, des émanations de pot d’échappement. La grimpette se poursuit. J’arrive à tenir mon petit rythme, 10km/h. De nombreux spectateurs se massent le long de la route pour nous encourager, ça nous change !!

 

alpe-dhuez-2013-1

Je rentre dans les 10 derniers virages, je me fais rattraper par un premier coureur. Je sens bien que je ne peux tenir le rythme de départ. Un autre me double puis une féminine. Encore un petit effort, on tient le bon bout. J’arrive enfin à la station d’Huez, mais il reste encore un effort à fournir, un gros gros faux plat !! Je reviens petit à petit sur une féminine (la 2° ou 3°). L’euphorie l’emporte sur la fatigue. Je la rattrape et la double dans la foulée. J’arrive à relancer suffisamment pour éviter son retour. Je bascule sur l’arrivée. Beaucoup de monde présent et nous félicite. Je passe la ligne pour en finir en 1h23m41s.

 

alpe-dhuez-2013-3

alpe-dhuez-2013-5

Je peux dire « JE L’AI FAIT !!! » Une ascension de plus à mon actif après les Bouzèdes, les 4000 marches, le Roc blanc et le col des champs. En 2015, une belle série de courses de ce style sera au programme, mais d’ici là … Finit le D+ pur pour cette année. Retour sur les courses nature et trail court.

alpe-dhuez-2013-4

profil-alpe-huez

trace-alpe-dhuez

voici la vidéo du départ

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans 10 à 20 km, courses d'ascension, Isère | 3 Commentaires »

Le sentier des bouzèdes (30)

Posté par mescourses le 6 août 2013

Génolhac, le 4 août 2013

  • Course de montagne
  • 11.7km 970m D+
  • Départ 9h00
Le sentier des bouzèdes (30) dans 10 à 20 km sentier-des-bouzedes-41

2 ans après ma première sur ces terres, me voici de retour afin de bouffer du dénivelé en compétition. Premier test en condition réelle après un mois d’entraînement en côte. Les conditions météorologiques sont parfaites : beau soleil, 21° à 9h00. Nous sommes 4 représentants du S.M.A.C. et 6 pour le C.T.C. Mon objectif du jour est de rentrer dans les 30%

 

sentier-des-bouzedes-6 dans courses d'ascension

Le départ est lancé, ça part assez vite. Je me place environ en 30° place. Physiquement tout va bien, tous les voyants sont au vert, on va donc essayer de tenir un bon rythme ascensionnel. La première partie est sur bitume et va permettre d’étirer le peloton. On récupère ensuite le sentier, tout en sous-bois. J’ai en ligne de mire mon poto Christophe du SMAC, excellent grimpeur, et si je peux l’accrocher le plus longtemps possible, ça serait bon signe pour la suite.

Tout se passe pour le mieux, je tiens un bon rythme, je reviens sur Christophe petit à petit. On quitte le sous-bois pour attaquer une longue partie dans les genêts, en plein soleil. Les zones en lacets permettent de se rendre compte qu’on a pas fini de grimper. Christophe m’encourage beaucoup pour le rattraper, il est 20m devant. Je ne me précipite pas. J’alterne course et marche, ça ne revient pas vraiment derrière et je grappille petit à petit ces quelques mètres qui nous séparent.

 

sentier-des-bouzedes-80 dans Gard

A un point de passage, on m’annonce 23° !! La jonction est faite, puis je passe devant, je garde mon tempo, toujours « rando-course » dès que le terrain se durcit. La méthode fonctionne, je prends petit à petit le large. Jour sans pour Christophe malheureusement. Au jeu des ravitos, je passe encore des coureurs, je rentrerai dans les 20 ! On va tout faire pour garder la place. Un dernier ravito et une place de plus de prise.

 

sentier-des-bouzedes-9

On en termine enfin avec le plus gros. Reste qu’un gros faux plat avant de récupérer le DFCI interminable jusqu’à l’arrivée. Je n’arrive pas à relancer comme j’aimerai, dur dur pour moi après un tel dénivelé engrangé. Je commence à me retourner, j’ai de la marge. Le DFCI se présente, je relance la machine, 2.5km interminables, je donne beaucoup en ce début pout éviter un éventuel retour. Une dernière bosse et je passe la ligne d’arrivée. YES !!! 19°, super résultat perso, 1h21m19s pour ces 11.8km 970+ GPS.

L’entraînement paye, de très bonne augure pour l’Alpe d’Huez le 15 août prochain, dernier RDV ascension de l’été.

profil-bouzedes

trace-bouzedes

voici la vidéo du départ

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans 10 à 20 km, courses d'ascension, Gard | 3 Commentaires »

Montée de l’Ermitage (30)

Posté par mescourses le 6 avril 2013

Alès, le 31 mars 2013

  • Montée de l’Ermitage
  • Contre la montre en ligne de 3km 140m D+

Me voici à nouveau, un an après, sur les pentes d’Alès, pour la 18° montée de l’Ermitage. En 2012, parti 6°, j’ai grimpé ces 3km 140+ en 14m05s, me classant 25° sur 121. Première fois que j’effectue à nouveau une même course, je vais pouvoir me jauger et m’apercevoir (ou pas) des progrès réalisés en un an. Le parcours est le même, on part toutes les 30s du musée P.A.B.. Départ pour moi à 9h04m, dossard 9. L’ACA, le club d’athlétisme d’Alès, est encore une nouvelle fois très fortement représenté et devrait truster une bonne partie du TOP 20. C’est quasi mission impossible de rentrer dans les 10% ou bien de faire un podium mais comme d’habitude on va se donner à fond. Vincent Boucena, membre de cette armada et nouveau membre du Cévennes Trail Club (pour les trails) est naturellement le grand favori de cette édition.

Après un bon échauffement, c’est l’heure du départ. Je m’élance, je rattrape au bout d’une centaine de mètre le concurrent parti 30s avant, et quelques secondes plus tard, la concurrente n°7. Je ne me mets pas dans le rouge, je suis à fond mais j’en garde pour le sommet. J’arrive à bien relancer sur les petites parties plates. Je récupère les uns après les autres, tous les concurrents partis avant moi. Je suis très bien, la machine est bien huilée, pas de baisse de régime sur cette première partie.

Au km 2, on arrive à mi-hauteur, le sommet se dresse devant nous, 500m de faux plat où je relance puis j’attaque l’ascension finale. J’y double les « derniers » concurrents partis avant. C’est sur cette partie que je vais pouvoir m’apercevoir de mon évolution par rapport à 2012 où j’avais presque calé sur les derniers mètres. Je garde mon rythme sans baisse de régime, le dernier « mur » me ralenti à peine et j’en finis !
Je suis raide mais je sais que j’ai réalisé un bon chrono perso :12m57s !! Une minute de moins que l’année dernière. Je mets quelques minutes pour me remettre de cette épreuve, plus de souffle. Je redescends
tranquillement et croise en bas mon ami Pat qui vient de s’élancer!!

 

Montée de l'Ermitage (30) dans 0 à 10km trace-ermitage

Plus qu’à attendre les résultats maintenant, le dernier concurrent part à 10h25 ! Vincent s’élance quelques minutes avant vers le sommet et la première place qui lui tend les bras. Le verdict tombe vers 11h, je suis 18° sur 131 (11 membres de l’ACA devant) et je rate la 3° place du podium de catégorie pour 4s ! la cerise sur le gâteau était trop grosse.
Très bonne satisfaction perso au final, le travail paie ! Vincent gagne en 10m11s. RDV dimanche prochain à Oppède, dans le Vaucluse, pour les 10km 670+ du trail des Vieilles Pierres.

profil-ermitage dans courses d'ascension

Publié dans 0 à 10km, courses d'ascension, Gard | 4 Commentaires »

Ascension du Col des champs (04)

Posté par mescourses le 17 juillet 2012

Colmars-les-Alpes, le 14 juillet 2012

  • course de côte sur route
  • 12.6km
  • 850m D+
  • Départ 9h30

Et bien me voici parti tout un week-end à Colmars-les Alpes, à la découverte de nouveaux horizons, les Alpes. Tel un gosse, je découvre pour la première fois avec émerveillement ces hauts sommets des Alpes de Haute Provence. Il s’agit de ma 4° course d’ascension de l’année, après celles d’Alès, de Cazilhac et du Mont-aigoual. Après ce dernier échec cuisant dans mes cévennes, j’ai à coeur de redresser le drapeau de mes couleurs !!

Il s’agit de la 26° édition de cette course devenue mythique, qui garde ses adeptes malgré l’essort du trail. Course sur route uniquement, de 12.6km pour 850+. Départ du village de Colmars et arrivée au sommet du Col des Champs à 2080m d’altitude. Objectif, les 10km/h de moyenne !

Ascension du Col des champs (04) dans 10 à 20 km 100_2594

Moyennement en forme physiquement, le moral en prend un petit coup, je me traîne pour aller m’inscrire et me demande dans quelle galère je me suis encore mis. Les mollets sont lourds et l’échauffement ni fait rien. On verra bien, on y est de toute manière. Seulement 91 coureurs au départ à mon plus grand étonnement. C’est vrai que pour un WE de 14 juillet, y a pas foule dans les parages, même comme touristes.

Le départ est donné, la petite troupe s’élance, devant ça part en trombe et je me retrouve vite en milieu de peloton. 800m pour de plat avant d’attaquer l’ascension à la sortie du village. Je pars trankilou et espère rattraper des coureurs partis éventuellement trop vite. Sur le sol est indiqué chaque km, sympa pour ceux qui n’ont pas de gps! Les 2 premiers km sont très dur physiquement pour moi et j’attends que mon corps s’adapte à cet effort. Qui ne traîne pas trop car je me fais doubler de tous les côtés. Je prends le wagon des 8 ou 10 coureurs passés devant. Pour refaire mon « retard », je prends chaque épingle à la corde aux maximum car tous les prennent au large pour plus de facilité et ainsi je gratte du terrain. Je remonte petit à petit tout ce petit monde à mon rythme. Au km3 et premier ravito, ne m’arrêtant pas, je prends les devant du groupe. Personne en vu devant !! Et voyant que personne n’a l’air de vouloir sortir, je décide d’y aller seul. Solo à partir du 4°km. Perso, je préfère avoir un « lièvre » sur qui calquer mon allure, mais là je me serai fais endormir. Sans forcer plus et en prenant les épingles, je creuse l’écart, je ne serai jamais rejoint !!

colmars-les-alpes dans Alpes de Haute Provence

80% du parcours se fait à l’ombre des arbres, super agréable !! Et je profite, avant d’arriver au sommet, pour admirer cette flore aux milles couleurs qui s’offre à nous au bord de cette route étroite. Environ au km 6, et 2° ravito, j’aperçois 1s au loin, ce qui semble être un coureur. Mais avec ces randonneurs ou vttistes, difficile d’être sûr de quoi que ce soit!! D’ailleurs on croisera pas mal de cyclistes qui descendent du col en provenance du département voisin. Le col des champs étant la « frontière » entre les Alpes de Haute Provence et les Alpes Maritimes.

Physiquement tout est rentré dans l’ordre, plus que jamais en forme. Toujours ce problème de souffle. Un coureur devant moi au loin, une féminine semble t-il. Km8, mon but est de la(le) rattraper. Je me retourne et je vois un coureur à 200m qui semble etre « bien ». Je me crâme pas et décide de poursuivre cet effort constant, ça me réussit jusqu’à présent. L’objectif est devant moi! Je m’y rapproche à chaque pas. C’est bien une féminine (ce sera la 1° au général), je n’accélère pas, je reste à ce rythme. La jonction s’effectue au 9°km environ. On fera quelques centaines de mètres ensemble. Le dernier ravito sera « fatal » pour elle, je pense elle s’y est arrêtée, moi j’ai ce qu’il faut. Je n’entends plus son souffle et je repars à nouveau seul. Le décors à changer, le paysage se fait lunaire, un régal pour mes yeux, mais j’en profiterai plus tard. Au 11°km je me retourne, j’ai de l’avance, pas de souci, je ne craquerai pas physiquement. Et à ma plus grande satisfaction comme surement celles de mes compères, les 600 derniers mètres son en légère descente, histoire de se faire plaisir !!! Et au détours d’un virage, l’arrivée, perdu au milieu de nulle part !!!! Le vent souffle, je pars mettre une gifle aux morceaux de pastèque du ravito !!

100_2778 dans courses d'ascension

1h13m36s, très satisfait de ce temps, 10.1km/h de moyenne pour 12.4km et 858m D+ (données GPS). Ce qui me classe 24° au général!! Objectif atteint. Je n’aurai marché que 20s en tout pour boire 3 gorgées !

Je ne suis pas trop en état de profiter au maximum de ce panorama, j’y reviendrai dans le WE pour les photos. La navette nous redescend et on croise tout au long du parcours et bien plus bas que l’arrivée, d’autres coureurs qui sont en plein effort!! COURAGE !!!

100_2785

Belle course de côte sur route, organisation bien rodée, dans un cadre somptueux !!!

Prochaine épreuve pour moi, le sentier des Bouzèdes à Génolhac (30) afin d’y améliorer mon premier chrono de 2011.

Voici la vidéo du départ:

Image de prévisualisation YouTube

Profil de l’épreuve:

profil-300x156

Publié dans 10 à 20 km, Alpes de Haute Provence, courses d'ascension | Pas de Commentaire »

25° Montée des 4000 marches (30)

Posté par mescourses le 8 juin 2012

De Valleraugue au Mont-Aigoual, le 3 Juin 2012

  • Course d’ascension de 10.5km
  • Départ 9h30
  • 1220m D+

Ca y est j’y suis, la course la plus dure pour moi au programme cette année. Je vais enfin pouvoir me tester sur une telle difficulté. Première fois également que je dépasserai les 1000+ sur une sortie.

On est 5 du Cévennes Trail Club à être présent, dont 4 au départ et notre reporter sur le sentier. Belle affluence ce matin malgré la météo capricieuse, mais il semble qu’on devrait passer entre les gouttes, mais au sommet …. ça sera la surprise! Plus de 250 coureurs, donc.

25° Montée des 4000 marches (30) dans 10 à 20 km l138 l436 dans courses d'ascension

Le départ est donné, on commence par 2 petits tours dans le village pour « s’échauffer » et bouffer une bon Km et demi. On se retrouve avec Thierry en milieu de peloton. L’ascension commence et les premiers bouchons aussi !! Un monotrace pour débuter ….. avec 250 personnes qui s’y présentent. J’aurai du prendre mon ticket pour passer !! Le premier km de montée ne me permet pas de prendre un rythme de croisière, et ça me gêne beaucoup, mais bon … Dès le km3 je perds Thierry de vue, englué dans la masse. Je laisse faire et inconsciemment peut-être ça me coupe tout. C’est quasi que de la marche et ça me fait plus que chier de commencer comme ça et tout s’enchaîne rapidement. Je n’avance plus, plus de jus dans les jambes. Le début d’une longue galère.

l572 dans Gard

J’avance tant bien que mal, mais arrivé à mi-parcours, la machine s’arrête définitivement, je pars sur une rando-course comme je peux. Avec mes lunettes je n’y  vois strictement rien du tout et associé au brouillard dense quand on sort des châtaigneraies …. le pied !!! lol jour maudit. Une file incessante de coureurs me dépasse. J’essaie de me « motiver » tant bien que mal pour ne pas me retrouver dans les profondeurs abyssales du classement.

l571

Vers le km 8 environ, Isa me dépasse trankilou, une belle foulée!!! impossible de l’accrocher y a rien qui relance. Puis j’aperçois desuite après notre bon Patrick et son appareil photo. Petite pause !!! « T’inquiètes Patrick, je me force pas pour m’arrêter, ça m’arrange même lol ». Ca m’a fait plaisir, merci d’être là!

Bon ben après plus qu’à rallier l’arrivée tant bien que mal. 1h44m ….. 10 minutes de plus que mon objectif minimum …. la déroute. Parcours très technique, trop pour moi à priori. Et vu l’état dans lequel je suis arrivé …. Première grosse défaillance en compète, malheureusement au plus « mauvais » moment, en quelque sorte mo objectif principal. Plus qu’à en chercher un autre lol. La bonne douche chaude fut un régal, ma récompense à moi.

Prochaine course prévue, devrait être la 20° édition du Lou Catou, à St-Etienne Vallée Française, en Lozère, un 13km bien « relevé » parait-il. Le 30 juin.

profil-4000-1024x536

 

Publié dans 10 à 20 km, courses d'ascension, Gard | Pas de Commentaire »

La Montée du Roc Blanc (34)

Posté par mescourses le 14 mai 2012

Cazilhac (34)

  • le 13 mai 2012
  • course d’ascension de 12 km 800m D+

Et bien me voici présent à nouveau à Cazilhac, cette fois pour ma première course d’ascension de l’année. Nous sommes 2 représentants du club avec Thierry. Il s’agit d’une petite course locale, non enregistrée les années précédentes aux calendriers, ce qui explique la très faible affluence. Aujourd’hui on doit battre des records, 68 au départ. On retrouve sur place 2 « gros morceaux »: Ludovic Dumas et J.C. Benoit de Culture Vélo Running, on connaît déjà 2 des 3 premiers !!

Bonne petite ambiance d’avant départ. Débardeur et casquette de sortie, on devrait être en plein soleil de longue. On est dans l’inconnu concernant le tracé, surface. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il ne s’agit pas de bitume. La petite troupe se place au départ. Avec Thierry on se situe dans le dernier tiers. Et c’est parti pour 12km. Notre objectif se situe sous les 1h25, on voit large au cas où lol.

La Montée du Roc Blanc (34) dans 10 à 20 km les-meilleurs-ont-mis-moins-d-une-heure-pour-atteindre-le_397883_510x255

Les 2 premiers kms sont un faux plat et on se retrouve vite dans les tous derniers. Je me retourne et note que seuls 5 coureurs nous suivent. On part de loin, c’est la tactique du jour. Perso je trouve que ça part trop vite sachant qu’on a pas encore attaqué l’ascension, donc 800+ sur 10km. On verra bien. Première petite bosse sur ce faux plat, et on en « saute » 4 ou 5. Puis vient enfin la montée, on continue à notre rythme, Thierry donnant le tempo. L’objectif est de monter régulièrement, sans faiblir ni s’emballer.

Il s’avère que toute la montée est un DFCI, large, donc très peu ombragée. Content d’avoir pris la casquette!! Les ravitos sont bien présents, environs tous les 3km, avec éponges. On monte bien, sans être dans le rouge, on double régulièrement. Je tiens le rythme imposé par Thierry jusqu’au 6°km où la je commence à lâcher un peu des cm, que je récupère aux ravitos car je ne m’arrête pas contrairement à Thierry qui cherche désèspérément un petit verre de blanc :-) ). 7°km je ne suis plus dans sa foulée, 100m nous sépare, je l’ai toujours dans ma ligne de mire pour garder le rythme. Toujours mon manque de souffle qui me pénalise. Physiquement tout va bien, les voyants sont au vert par rapport à l’effort demandé.

Au 8°km, on a la bonne (?) surprise de voir un coureur redescendre !! juste le vainqueur :-) Tout va bien!! On arrive sur la fin, un dernier effort à fournir. 2 petits virages et la ligne d’arrivée se présente. Yes !!! C’est fait !!! 1h10m43s pour ma part, Thierry une minute devant avec une facilité déconcertante, frais comme un gardon pffff y a du favoritisme. Au sommet je retrouve Ludo, 2° de l’épreuve en 57′ et des poussières !! chapeau !!!

Et j’ai l’agréable surprise de rencontrer Didier « Titus », lu sur mon blog! Ca fait super plaisir !!! et on se verra régulièrement sur des courses !! Bonne course de côte, même si le DFCI est en général pas notre passion, cette « séance » est pour moi un excellent test « mental ». Puis j’ai réussi à monter sans marcher une seule fois. Je progresse et c’est l’essentiel. Bon test avant les « 4000 marches » de l’Aigoual.

Merci à tous les bénévoles aux copains rencontrés sur place et à Thierry qui m’a accompagné et grâce à qui j’ai pu réaliser une belle (pour moi) 19° place sur 65 à l’arrivée. 16° pour sa part, bravo !!

Salut Didier et Ludovic, on se revoit bientôt !! Prochain RDV pour ma part, à Chusclan pour « la monotrace pour 2 châteaux », cette année sur le 10km.

Résulats: fichier xls Classement Montée du Roc Blanc-2012

Article du Midi-libre 

tracé-1024x530 dans courses d'ascensionprofil4-1024x534 dans Herault

Publié dans 10 à 20 km, courses d'ascension, Herault | 2 Commentaires »

17° montée de l’ermitage (30)

Posté par mescourses le 2 avril 2012

Alès, le 1° avril 2012

  • 3km
  • Dénivelé 140+
  • Départ en contre-la-montre 9h

Voici mon retour en compétition sur les terres gardoises depuis 7 mois et la ronde des vendanges de St-Mamert. La montée de l’Ermitage d’Alès. Un contre la montre de 3km et 140+.

Dossard n°6 pour moi, départ à 9h02m30s, vaut mieux ne pas être en retard!! Je retrouve sur place 2 potes du club, Cévennes Trail Club, dossard 62 pour Jérôme S. et Eric F. qui vient s’inscrire au dernier moment, dossard 112. Depuis une semaine, repos forcé pour récupérer au max « l’usage » de mon genou qui m’a contraint au forfait pour le run des 12km de Bouzigues du 25/03. Là sur 3km en montée … Il fait beau, le petit air est chaud, bonnes conditions réunies.

17° montée de l'ermitage (30) dans 0 à 10km l124-199x300

Un petit quart d’heure d’échauffement dans les premières pentes et relances du tracé, et direction la ligne de départ. Je sais que derrière moi (en 10 et 11) y a 2 fous de jeunes de l’ACA qui sont bien capables de me reprendre 2′ et 2’30″! donc y a la pression d’un C.M. Je m’élance et part en trombe, y a pas à calculer, faut tout donner. Connaissant le parcours le dernier km est le plus « terrible ». Je reprends au bout de quelques centaines de mètres la première féminine, puis 3 autres concurrents. Je sais que je me crâme, je le sens rapidement à mon rythme cardiaque et aux poumons qui se prennent bien l’air chaud de plein fouet.

Le premier km est presque un sprint pour moi. Les virages se succèdent et il me tarde déjà d’arriver! Les 2 premiers km sont les plus sympas à courir, petites ruelles entourées de verdures. Des personnes nous regardent passer de leur balcon ou dans leur jardin et j’imagine bien ce qu’ils doivent penser de nous lol. J’étais à leur place y a 2 ans et demi!

l9-199x300 dans courses d'ascension

 

Finie la balade bucolique, le dernier km est le plus dur moralement et physiquement. Je suis à la rue complet, un enfer pour mes poumons. Je vois le manque d’entraînement qui se fait sentir. Un petit sourire comme-ci de rien n’était au photographe à 2 virages de l’arrivée. Un dernier coup de cul puis enfin la madone !!! Vite de l’eauuuuu. Le temps de dire ouf et les p’tits jeunes arrivent !! waouh !!! Ils termineront 3° execo !!!

l123-199x300 dans Gard

J’arrive en 2° au sommet, pas grand monde sur le bord de la route, personne m’a vu ramper sur la dernière « bosse », donc tout va bien !! Je reprends mes esprits, et redescends à la rencontre de mon pote « Pat Ver » de Facebook, parti plus tard, pour se faire un petit bout de chemin ensemble, les derniers 1200m. Un autre coucou au photographe, histoire d’être sûr d’avoir une photo réussie :-) . Un bon moment de douleur partagé!!!

l125

Je redescends à nouveau pour faire de même avec Jérôme, mais ayant coupé par les sentiers et lui montant trop vite, je l’ai raté et je suis quitte pour remonter lol. Dans la descente on croise Eric, mais il monte trop vite, on le retrouvera en bas ;-)

Les résultats tombent, on fait 28, 29 et 52 sur 114 (112 à l’arrivée). Loin d’un podium bien sûr comme prévu, mais heureusement le CTC était représenté au Jurassic Trail à côté d’Uzès et 2 podiums: 2° féminine et 1° V3M !!! merci :-)

Un bon moment passé entres potes et passionnés, sous un beau soleil. Bonne organisation. Tout était parfait.

l305-199x300l162-199x300

Pour ma part j’espère ne pas attendre 2 mois avant ma prochaine compète. Je laisse reposer cette semaine le genou avant de reprendre l’entraînement en grimpette. Prochaine course de prévu, au plus tard, le 13 mai à Cazilhac (34), pour la Montée du Roc Blanc. 12 Km pour 800+. Ma saison démarre !!

Publié dans 0 à 10km, courses d'ascension, Gard | Pas de Commentaire »

Le sentier des Bouzèdes (30)

Posté par mescourses le 2 août 2011

Génolhac, le 31 juillet 2011

  • 11.7 km
  • Dénivelé: 945 m D+
  • Départ: 9h00

Le sentier des Bouzèdes (30)
Album : Le sentier des Bouzèdes (30)
Génolhac au Mas de la Barque
6 images
Voir l'album

Voici mon Compte-Rendu de ma dernière course, le sentier des Bouzèdes de Génolhac. Pour ma part, je pars dans l’inconnu, car c’est la première fois que je pratique une telle séance: une longue et « dure » ascension de presque 1000m D+ sur moins de 12km. Nous sommes 4 du club à nous présenter au pied de la « bête ». Je n’ai pas de véritable objectif,  juste faire le mieux possible bien sûr, et essayer d’accrocher tout de même la première moitié de tableau.

Le speaker annonce 158 inscrits pour cette 20° édition. Nous sommes plongés immédiatement dans le bain au vu du chemin à prendre dès le départ: on grimpe de suite sur plus de 7 km pour 800m D+. Le coup d’envoi est donné, environ 1km sur bitume à fort %, pour sortir du centre village et rejoindre le sentier, histoire d’étirer tout ce monde et de nous réveiller. Attention à ne pas se crâmer d’entrée. On m’avait prévenu à l’avance, donc je pars tranquillement dans le ventre mou du peloton.

Le premier tiers se fait en sous-bois sur un monotrace type « trail », très agréable, et on est à l’abri du soleil. D’ailleurs, c’est le temps idéal pour cette course: ciel bleu magnifique, avec légère brise donnant une température douce pour la saison. J’avale les 3 premiers km et demi sans véritablement souffrir du dénivelé, preuve que mes entraînements spécifiques (Mont-Bouquet entre autres) payent !! Mais le coup de mou arrive ensuite, surement le résultat d’un manque de sommeil et d’un repas (racelette lol) bien arrosé la veille lol. Bilan: petite brûlure d’estomac, gênante, mais bon…. j’espère que ça ne s’aggravera pas.

A noter de nombreux ravito et mise à disposition d’éponges qui seront bien accueillies par l’ensemble des coureurs. Pour ma part, je n’en utiliserai qu’un fois, étant parti avec 600ml de flotte, en prévision d’une forte chaleur. Je commence à marcher de plus en plus, les jambes sont lourdes et les muscles me demandent sans cesse ce qui se passe! Mais ça tient, j’avance et c’est bien là le principal. Je cherche mon fameux « lièvre » pour m’accrocher un peu plus et me concentrer sur autre chose que la souffrance. Les places se figent à peu près, on me double, je double ….

Arrive alors le km 3.8 où on sort de ce sous-bois et apparaît alors ce spectacle grandiose, la vue dégagée sur le sommet. Il me tarde de grimper encore plus afin de profiter du panorama, récompense de cet effort!! Le terrain se poursuit en monotrace à travers une forêt de genêts qui ‘étend à l’infini. On a déjà avaler 400m D+, et quand on lève la tête on prend conscience du chemin encore à parcourir et de l’effort à fournir!!! Les mètres passent, on se lance dans des lacets dignes de la montée des plus grands cols, le sol est sableux par endroit, laissant soudain place à la bonne caillasse cévenole !! Où sommes nous ???!!! Un grand moment pour moi que de découvrir tout ça.

J’arrive enfin au premier palier, km 6.8, qui permet de relancer pour certains, de souffler pour d’autres, sur 500m avant de repartir dans une ascension d’un km pour 110m D+. C’est dur, je rame lol. Je lève la tête et vois cette fourmilière sans tête qui grimpe, je me retourne et m’aperçois qu’elle n’a ni queue: y a foule devant et derrière. Allez, moins de 4km à tenir ma position! Km 8.4, j’en finis enfin de cette montée, il doit rester 50m +, du pipi de chat !!! Maintenant faut relancer sur 3km, Courage !! Un faux-plat me fait détester cet endroit, puis fait place à 1.5km de pure relance en lagère descente. Il m’en reste dans les jambes. Avec 2 autres coureurs, on forme un bloc soudé et décidons d’en finir ensemble. Une dernière bosse précédant l’arrivée nous fait éclater légèrement, je garde le rythme et rattrape un V2, je le laisse franchir avant moi la ligne d’arrivée, il l’a bien mérité lol.

Voilà donc cette fameuse course de l’inconnu avec laquelle j’en termine. 1h27m56s ! Je termine à la 66° place (sur 158) et 18° de ma catégorie sur 32. A noter 152 coureurs à l’arrivée. Très bonne prestation de l’ensemble du club: 49° pour Jean-Phi en mode récup de l’Ultra d’Andore il y a 15j seulement!!, 66°, 72° et 87° pour Isabelle et 2° V2 !! Bravo!

RESULTATS DE L’EPREUVE: Le sentier des Bouzèdes (30) dans 10 à 20 km xls bouzedes2011.xls

Mais ma journée n’est pas terminée!! Faut que je rentre, on m’attend pour faire le barbecue ;-) )

Prochaine compétition le 14 août à Florac (48) pour la course du Dolmen.

profildesbouzdes.jpg trac2desbouzdes.jpg

tracdesbouzdes.jpg

Publié dans 10 à 20 km, courses d'ascension, Gard | 13 Commentaires »

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche