Foulées de la montagnette (30)

Posté par mescourses le 15 octobre 2022

Ribaute les Tavernes, le 8 octobre 2022

  • 10.4km
  • Départ 16h15

Je continue sur ma lancée avec ma 6 compète d’affilée. Direction Ribaute les Tavernes à côté d’Alès pour les foulées de la montagnette. 3° participation pour ma part mais ma première pour faire une place. Malgré ma faible participation au challenge Alès Agglo (objectif pour 2023 surement) je suis très bien placé donc du coup je vais le faire à fond désormais. Si je peux gratter quelque chose à la fin je ne vais pas me priver ! 2 parcours, un 5 et un 10, sur ce dernier, le seul « intérêt » (et avantage pour moi), la montée de la montagnette avec un kilomètre et demi en trail dont 600m d’ascension. Le reste c’est plat, bitume, à fond. Avec les 10km de Montpellier le dimanche, qualificatif pour les France, certains ne sont pas présents, du coup faut que j’en profite et marquer un max de points. Je croise Camille, vu à St-Mamert (3° !!) qui s’alignera sur le 5 avec son fils. Après un entraînement classique pour ce type de course, place sur la ligne derrière tous ces petits jeunes prêts à en découdre.

Ca part extrêmement vite comme prévu, pas d’affolement je prends mon rythme de départ, repère 2 coureurs de mon niveau et gère sans me soucier des autres. Beaucoup bifurqueront dans quelques minutes. Km 2, petite bosse que je considère plus comme un bon faux-plat, 400m à profiter de cette difficulté pour remonter la file. Au « sommet », le 5 part à gauche, moi à droite, toujours mes 2 coureurs qui me servent de repère. J’attaquerai au pied de la montagnette, du coup j’ai 1km pour recoller. Partie vallonnée, je reviens, ils reprennent de la distance, le yoyo habituel. On arrive au pied, petit coup de booste pour m’insérer entre les 2 histoire de ne pas être gêner. Je prends le sentier et j’attaque de suite. Gros rythme, à 7km de l’arrivée c’est peut-être un peu présomptueux mais j’espère faire la différence maintenant. Satisfait de ma montée, je relance sur le « plateau » et j’accélère dans la descente en priant pour mes chevilles.

Mi-parcours, retour sur le bitume et là il n’y a plus rien à calculer, faut faire un bon 5000 en espérant que ça ne revienne pas derrière. Maintenant que j’ai une vue dégagée, j’aperçois un coureur d’Alès Athlétisme au loin. A voir ce que ça donne au fil des minutes, si je m’en rapproche ou pas. Un peu de marge sur mes poursuivants à priori, je décide de me concentrer sur le coureur me précédant pour finir ma course. Je reprends mètre après mètre au fil des minutes. Etonnamment, j’ai plus l’impression qu’il m’attend qu’autre chose. Il ne fait que se retourner depuis la fin de la descente. Km 8, je rentre sur lui et profite de la petite bosse à l’entrée du village de Ribaute pour prendre les devants. Je verrai vite ce qu’il fait. Et comme je pensais, il reste derrière à sucer la roue. Ca sent la tactique des écoles d’athlétisme. Le petit jeune a une idée derrière la tête et me laissera jamais franchir la ligne devant lui si on finit ensemble.

Je me retourne pour savoir surtout si ça revient, personne, je peux me concentrer sur ce dernier kilo. On rentre de nouveau dans le village, il m’accroche les talons à plusieurs reprise tellement il est proche. On se croirait sur un cross lol ! Seule possibilité pour moi, lancer un sprint à 200m en espérant le surprendre et le décourager, j’y crois pas une seule seconde mais faut essayer quelque chose, je ne le verrai pas partir si il le lance lui-même. Perdu pour perdu, il va transpirer. C’est parti ! J’envoie tout ce que j’ai, je n’ai jamais sprinté à ce point là, mais rien à faire, il me passe à 10m de l’arche avec une certaine facilité. Je ne pouvais rien faire, mais j’ai tenté. Une poignée de main avec lui pour le féliciter, bravo !!! A peine arrivé René, Reboul le speaker plus que connu de nous tous, vient me prendre quelques mots et m’annoncer que je suis 5° ! Avec ce jeune devant, je serai forcément 1er de ma catégorie ! Parfait à tous les niveaux. J’attends mes poursuivants du jour avec qui on se tire la bourre finalement à chaque course. On se félicite avec sincérité, on se respecte, content pour l’autre et réciproquement. On se retrouve tous sur le podium pour notre moment de gloire ponctuelJ. Prochaine course, dimanche prochain à Tavel pour un tout autre format, 20km trail 500+

Laisser un commentaire

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche