Semi marathon des Pyramides (34)

Posté par mescourses le 8 mars 2020

La Grande Motte, le 1er mars 2020

  • Semi marathon
  • Départ 9h45

3ème compète de l’année, et place au semi des pyramides de la Grande Motte. Déjà inscrit l’année dernière, je n’ai pu y participer à cause de ma blessure contractée 15j avant. Du coup je retente ma chance et cette fois-ci c’est la bonne. Initialement prévu en prépa du marathon de Montpellier, je m’y présente en entraînement VMA longue en vu de la Veni Vici d’avril. 3 fois 10’ à 4’ au kilo après 50’ d’échauffement en compagnie du meneur d’allure 1H45. Arrivé tôt pour ne pas avoir de souci pour me garer et retirer le dossard, je me balade tranquillement dans le coin avant de m’échauffer légèrement histoire de ! Un peu moins de 2000 coureurs inscrits, mieux vaut se mettre dans le haut du paquet pour éventuellement être moins gêné dans les premiers kilomètres. Je me place à côté du meneur et c’est parti pour 21km !

Avec tout ce monde c’est un peu le bordel pour éviter de marcher sur quelqu’un ou de se faire bousculer. Sur la carte, ce parcours paraît vraiment sympa, donc faut en profiter de ce côté-là aussi. Il faudra bien 2km avant de trouver un rythme de croisière. Nous sommes un bon nombre de coureurs à nous accrocher au meneur et certains passages et autres virages serrés peuvent être délicats à négocier. Les vues sur les longues allées (avenue de Melgueil et l’allée Cavalière) sont mêmes impressionnantes de part cette densité de coureurs. On longe sur quelques km l’étang du Ponant pendant cette première partie et je profite un max de ces points de vues très très sympas même si je connais (entre km 4 et 8). Les minutes passent et les kilomètres avec. Tout s’imbrique parfaitement : après être passé au golf du Ponant (km9) et sa grande avenue, arrive le ravito du 10°, je prends un verre (je suis parti sans rien) et débute ma première séquence de 10’.

Après plus de 45’ de course, nous sommes beaucoup moins serrés donc je serai dans de bien meilleures conditions pour travailler. J’avais les jambes qui me démangeaient depuis longtemps et ça fait du bien de se lâcher un peu. Je prends mon rythme convenu et je ne lâche rien. Naturellement je redouble un nombre impressionnant de coureurs mais sans intérêt pour moi bien sûr. Faut juste que je ne m’emballe pas. Pas évident de garder une course linéaire avec ce monde à passer. Les minutes passent et je tiens cette allure sans problème. Au 12°km, passage très sympa au cœur de la ville près du départ (parking du palais des congrès) avec franchissement d’un pont. J’en termine avec ma première séquence, 3 minutes de repos. Je tourne les jambes entre 5 et 6’ au kilo.

Puis c’est reparti pour 10’. Je sais que je peux augmenter et tenir une allure supérieure à ces 4 au kilo, mais mon plan de prépa n’est pas fait pour chercher une perf le jour J, seulement finir en bonne forme. Plus j’avance, plus les coureurs sont éparpillés, je suis donc moins gêné et mon allure est bien plus régulière. Passage au km15 autour du lycée La Merci Littoral puis le long du terrain de Baseball des « Albatros ». Fin de la 2° séquence, à nouveau 3’ de repos (km16 passage aux arènes). Puis c’est parti pour la 3° et dernière répétition. Il reste 4.5km pour cette course. Je suis toujours aussi bien dans cette série, aucun problème. Pour mes prochaines séances VMA des semaines à venir, faudra que j’augmente l’allure de quelques secondes. Les minutes défilent, et cette fin de parcours est un peu moins sexy mais bon …. Arrivé au km 18, on attaque le bord de mer, au niveau de la plage du grand travers, sur une voie verte et où on se croise toujours avec les coureurs depuis le km17. Demi-tour puis j’en finis avec le fractionné. Place à la récupe sur les 2 derniers kms. Un bon nombre de coureurs me repasseront, ils doivent être à 4’40 au kilo tandis que moi je tourne du coup à une grosse minute de plus qu’eux.

Je franchis la ligne et j’en termine en peu plus d’1h38. Objectif réalisé sans souci, l’occasion surtout de découvrir une nouvelle course et me (re)dire qu’il faudrait quand même qu’un jour je me lance sur un chrono sous les 1h25. Finies les compètes pendant 15j, place le dimanche aux sorties longues trails.

Screenshot_20200309-000245

Laisser un commentaire

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche