Foulées aubaisiennes (30)

Posté par mescourses le 26 octobre 2019

Aubais, le 20 Octobre

  • 10km
  • Départ 10h

Désormais pouvant recourir sans souci sur bitume et terrain souple, j’essaie de reprendre petit à petit un rythme d’entraînement convenable, sans toutefois en faire trop d’un coup. La météo n’étant pas du côté des cyclistes, je remplace cette sortie par de la CAP. Ce dimanche, à lieu la 11° édition des foulées aubaisiennes, tout proche de Sommières. Je n’ai jamais eu l’occasion d’y participer, du coup excellente occasion. Mais même une fois sur place je ne sais toujours pas encore comment gérer cette séance : je me teste en vitesse sur 10k ou bien je prends mon allure marathon pour monter en puissance ? Etant compétiteur dans l’âme …… je choisis la vitesse. Je sais très bien que je risque de ne pas tenir la distance mais on va tenter.

La météo semble être de notre côté, il fait 21° à 9h, le ciel est très menaçant mais ça devrait le faire. Après un échauffement proche du bon vieux temps, et après avoir vu partir le 5k, je me place sous l’arche dans les premières lignes histoire de ne pas être trop gêné. Une fois parti, je me libère du peloton sur le 1er km pour pouvoir prendre le plus rapidement possible mon rythme de croisière. La première partie est très rapide, à tendance descendante histoire que les positions commencent à se dessiner. J’ai pris mon rythme, trop rapide mais voulu. On est parti dans la campagne environnante, bien sympa. Je prends toujours autant de plaisir à courir ces foulées locales. Parcours vallonné, très joueur, bien différent au fil des km. Les côtes me permettent de gratter mètre par mètre sur mes prédécesseurs. Pour l’instant tout va bien, je tourne sous les 4’15 au kilo et je ne galère pas à tenir.

Je passe la mi-parcours. Je grappille une place ici et là grâce à ma régularité depuis le début.  Les petites zones sur sentier ne sont pas techniques donc j’y vais de bon cœur. Ces parties sont très sympas et je pense que cela me favorise vis-à-vis de la concurrence directe : j’arrive à revenir plus facilement sur mon/mes prédécesseur(s) et il semblerait que je prends plus de distance sur mes poursuivants. Personne derrière moi, pas de ligne droite suffisamment importante pour réellement me rendre compte de l’avance mais je n’entends rien donc j’ai pas mal de secondes au minimum. Puis je ne baisserai pas de rythme, je me l’interdis donc ça va le faire.

tracé aubais

Je sens bien que ce retour est plus délicat car après avoir « descendu » …. et bien faut remonter. 2 bosses entrecoupées d’un faux-plat puis me voilà aux portes du village. J’ai récupérer un V2 et reste à ses côtés le temps de récupérer un peu. Une belle bosse se dresse devant nous ! Faut remonter au centre du bourg et ça va piquer ! Rien de bien dur sur le papier bien évidemment, j’ai l’habitude du dénivelé mais avec mon rythme que je m’impose depuis 9km, j’espère ne pas craquer en n’ayant plus rien dans les jambes. Du coup j’accélère avant de rentrer dans les « forts » pourcentages, histoire de prendre un peu d’avance au cas où, car Bruno (le V2) a une sacrée foulée vu le très grand gabarit ! Je galère bien dans la côte, j’ai l’impression que je vais exploser, mais avec ces spectateurs qui nous encouragent, je n’ai pas envie de faillir devant eux lol. On dirait que ça ne va jamais en finir. Un virage et la ligne droite finale se dévoile, en faux-plat histoire de moins galérer. Un coup d’œil derrière pour réaliser que je peux finir en roue libre avec ces 10.33k, moins de 44’. Très satisfait de ce premier chrono, surtout que je n’ai pas souffert pour tenir le rythme. Première étape de mon retour sur le devant de la scène.

profil aubais

Laisser un commentaire

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche