20° Sauta Roc (34)

Posté par mescourses le 4 mars 2018

Saint-Guilhem le Désert, le 18 février 2018

  • 26km 1100+
  • Départ 9h30

Première compétition pour les membres cévenols de la team running stones. Et pour marquer le coup, avec Jérôme et Denis, nous avons choisi la 20° édition de la Sauta Roc de St-Guilhem le Désert, un des plus beaux village de France.  Une grande classique de la région avec de la caillasse à gogo. Idéal pour tester ma cheville capricieuse, Denis pour se tester sur du plus long et plus de D+ et Jérôme en mode trans-aubrac. Une bonne sortie qui nous changera de nos terrains habituels. Aucune pression, aucun objectif, en entraînement en condition réelle. On part relativement tôt histoire de trouver de la place pour se garer car c’est une vraie galère sur place : 519 inscrits et très peu de place de parking, sinon faut faire 3km …. Donc pas de stress inutile, on part tôt.

sauta10

Arrivé sur place, dossard récupéré et vite dans la voiture au chaud car le soleil n’est pas encore bien présent et le vent est glacial ! Un bon café, reco des premiers mètres de la sortie du village et on se rend sous l’arche 5’ avant le départ. Denis en t-shirt (tout va bien, c’est Denis), GG avec sa doudoune et ses moufles, et moi entre les deux J. On se place vers le fond de la meute même si on sait que l’on risque de le regretter quand ça va se rétrécir. Une fois partis, un gros km pour faire un tour et étirer un minimum tout ce monde, puis retour dans les ruelles du village et on attaque l’ascension sur une magnifique calade avec passage au pied de ruines. Le rythme s’effondre et avec Denis on se faufile tranquillement.  Malgré la largeur limitée, on arrive à progresser. Je lâche Denis un petit peu avant de sortir de cette zone pavée. On attaque la caillasse, une super partie très ludique. On continue à grimper mine de rien.

Sauta Roc
Album : Sauta Roc
St-Guilhem le désert (34) 25km 1330+
8 images
Voir l'album
 

Le parcours est composé essentiellement de 3 montées, la première étant la plus longue. Un vrai régal pour l’instant ce tracé et je me demande pourquoi je ne suis pas venu la faire avant ! J’ai pris mon rythme de croisière, je grimpe bien, sans forcé, remonte des coureurs. Ce n’est pas trop technique pour l’instant, juste ce qu’il faut pour ne pas risquer de s’ennuyer. Après 2 gros km de montée, une petite partie de montagnes russes histoire de souffler un peu ou de relancer selon la forme des uns et des autres. Puis on repart pour 2 km de montée. Magnifique passage en crête avec une vue imprenable sur les collines environnantes. Mais il faut bien garder les yeux au sol tout de même car la corniche peut s’avérer dangereuse vu l’étroitesse du sentier.
Au km 7 on en termine enfin et on part pour une longue descente avec du faux-plat en apéro. Un petit 40+ sur 300m sert de piqure de rappel pour ce qui nous attendra un peu plus loin. Une longue descente sur une mono-trace somptueux nous emmène au ravito du km 13 (si mes souvenirs sont bons). Quelques centaines de mètres de répit et on attaque la 2° difficulté du parcours, 1.5km pour 170 +. En super forme, ça passe comme une lettre à la poste et je passe quelques coureurs de plus. Je ne force pas pour en garder pour l’ascension finale. Le travail de D+ de ces 3 derniers mois porte ses fruits. Puis une nouvelle portion +/- « plate » nous emmène vers une belle descente. Je mets le frein pour ma cheville et me fait rapidement doubler par 3 ou 4 coureurs. Une succession de lacets serrés avec de la caillasse à souhait qui m’allument les voyants. Je suis là pour bosser la montée et préserver ma cheville, donc pas de risque inutile.

sauta8
Ma difficulté passée, je vais pouvoir me faire plaisir dans la 3° montée, 2 km 280+, la plus part en marchant, je remonte ces coureurs en alternant marche et course. Sur la fin j’aperçois la 1° féminine, bien étonné de la rattraper ! Et là je me dis que l’on doit être bien placé au classement vu son très gros niveau. Du coup j’en remets une couche pour l’accrocher le plus vite possible. Je zappe le 2° et dernier ravito et revient sur elle au tout début de la descente. Par contre elle envoie du gros bois dès que ça bascule. On tient le rythme avec 2 autres coureurs. J’en oublie alors mes priorités et bien sûr la sentence tombe très rapidement. La cheville tourne bien comme il se doit et me cloue sur place. La grosse tuile ! Je reste quelques secondes à voir comment ça se passe, mais rien de très encourageant. De toute manière je ne vais pas rester planter là donc je repars tant bien que mal. 5km de descente, 25’ !!!! Le sentier est assez bon dans l’ensemble heureusement, mais dès que mon pied ne se pose pas à plat de suite c’est la grosse douleur. 11 coureurs m’ont passé, c’est comme ça …. Je finis sur le plat à l’entrée du village, la petite ruelle qui va bien avec son lot de spectateurs qui nous encouragent et je franchis la ligne en 2h40m24s. 25km 1330+ à ma montre. Et pour le classement … 85° lol finalement je me suis flingué la cheville pour rien lol, j’étais bien loin.

sauta4
Denis arrive quelques minutes après ! Super temps vu le profil du parcours, et Jérôme un peu plus tard dans son mode sortie longue Ultra trail !  On a encore passé un super moment , bien rigolé et bien couru. Place au repos avant de repartir de plus belle. RDV lors de la trans st-paulienne le 11 mars en Ardèche.

profil

tracé

 

 

Laisser un commentaire

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche