40° Paris-Versailles (78) 2017

Posté par mescourses le 29 septembre 2017

Paris, le 24 Septembre 2017

  • 16km
  • Départ 10h

Une semaine avant mon 2° objectif de l’année (Grand Raid de Camargue), je me suis fixé l’idée de participer à une des plus grandes classiques de France, la mythique Paris-Versailles ! et cette année il s’agit du 40° anniversaire donc fallait pas la rater cette fois-ci. Depuis mon marathon dans l’Ariège, malheureusement les tendons ne sont pas trop à la fête, donc repos finalement et une seule séance de CAP ce mois-ci avant ce RDV …. Du coup pas d’objectif, juste un rythme régulier, allure marathon et même un poil plus vite selon les ressentis. Arrivé quelques jours avant, on en profite pour visiter le coin : château de Vincennes, Montparnasse, St-Germain des près …. Et Issy les Moulineaux pour récupérer le dossard. Petit à petit j’arriverai à connaître l’essentiel de la région parisienne J

40° Paris-Versailles
Album : 40° Paris-Versailles
24/09/2017 40° édition d"une grande classique en France, mythique
10 images
Voir l'album
 

Jour J, un coup de RER et de métro et me voici débarquant au Trocadéro avec quelques autres milliers de coureurs. Arrivé une demi-heure avant le départ je me retrouve tout de même au cul du loup sur la ligne de départ. Je vais poiroter un bon moment … Météo idéale, beau ciel, pas chaud ! Départ à 10h donc, par vagues de 350 coureurs toutes les minutes sur le quai Branly. Les minutes passent et me voilà dans le sas pour la 30° vague …. On allume la GoPro et c’est parti pour le mythe !! Aucune difficulté véritable sur ce parcours, seul 230+ principalement sur la côte des gardes. Départ cool, je suis un peu entraîné par le move et me retrouve facilement à 4’30 au kilo donc je lève le pied et fit mon petit bonhomme de chemin. Beaucoup de coureurs sont partis pour leur promenade du dimanche.

Les premiers km ne sont pas très funky car sur les quais puis les grandes avenues parisiennes direction Issy les M. Passage sous le tunnel André Citroën (km2) où ça gueule pas mal pour la résonance, petit moment rigolo. Km 6 enfin ça va devenir intéressant, car la route se rétrécit, le 1° ravito et nous sommes au pied de la côte des gardes. Ca ralentit d’un coup, de nombreux coureurs marchent déjà … il en faut pour tout le monde. Ils ont le mérite déjà de courir et c’est bien mieux que de passer sa matinée au bar ou sur son canapé ! la GoPro en marche et c’est parti pour la grimpette. Je fais en sorte de tenir un bon rythme. Je monte facilement bien entendu, et la difficulté réside dans le monde sur le bitume, je ne fais que zigzaguer. Pour faire un chrono, je conseille d’arriver au moins une heure avant le départ afin d’être placé idéalement et ne pas être gêné sur le parcours, car dans ces conditions, c’est mission impossible. Quelques passages bien sympas à 9%, ça met un peu de piment.

Une fois au sommet, ravito bordélique avec tout ce monde, et c’est parti pour la route royale, tout en forêt, vraiment sympa le cadre, un pur régal. Je cours principalement sur le bas côté en terre histoire d’être pas trop gêné. Ca sera vallonné tout le reste du parcours et c’est bien sympa. 5 km en forêt afin d’arriver à Viroflay où nous attend la 2° « difficulté », la côte du cimetière. 300m à 7% je pense, sympa aussi avec beaucoup de monde ici aussi qui nous encourage sur le bord de route. Puis on redescend pour rentrer dans Versailles, quelques virages pour débouler sur la grande avenue de Paris, face au château ! 1300m en faux-plat, des coureurs éparpillés prenant toute la larguer de la chaussée. Au moins je ne suis pas gêné lol. J’en finis en 1h15 sans problème. Physiquement tout va bien, une bonne chose.

Passé l’arche d’arrivée, je récupère le sac ravito et la médaille finisher puis la difficulté pour retrouver les amis dans tout cette fourmilière ! Impressionnant. Le temps de débriefer  un peu puis direction l douche. Une pause casse-croûte en ville puis pas le temps de plus souffler, direction la gare : TER, métro, RER, TGV pour le retour en Cévennes. Super course, je me suis bien régalé malgré le monde. 25000 coureurs c’est clair que ça change de nos courses de moins de 100 en Cévennes, mais sincèrement c’est à faire au moins une fois dans sa vie, c’est particulier ! Merci à ma famille parisienne sans qui tout cela sera moins intéressant, encore un super we prolongé de passé !!!

paris versailles

PV2017_parcours

Laisser un commentaire

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche