Marathon de Montpellier (34)

Posté par mescourses le 2 avril 2017

Montpellier, le 19 mars

  • 42.195km 100+
  • Départ 8h30

N’ayant pas pu faire ce marathon l’année dernière à cause d’une blessure, cette année j’espérais vraiment le faire, surtout que le parcours est, semble t-il, magnifique. C’est également l’occasion de faire une sortie longue 5 semaines avant mon objectif de l’année sur l’Aubrac. Comme à Salon, je partirai avec le meneur 3h30 et ferai le maximum pour rester avec le plus longtemps possible. Le but premier et de ne pas trop me fatiguer musculairement pour pouvoir enchaîner l’entraînement comme si de rien n’était la semaine suivante. Tactique payante à Salon donc je remets ça !

Vendredi, aller-retour au village marathon afin de prendre le dossard et d’être tranquille le matin même pour éviter la file d’attente au retrait. Du coup j’arrive une demi-heure avant le départ, juste le temps de m’échauffer un peu pour éviter tout problème. Placé dans mon sas, le départ est lancé ! La première partie se fera au nord-est de la ville vers Castelnau-le-Lez, environnement sympa, ce n’est pas les gros boulevards en ville comme je craignais donc c’est bien cool. Le rythme est bon, pas de souci, nous sommes un bon petit paquet à suivre la « petite » meneuse d’allure. Elle nous délivre quelques petits conseils, discutent avec certains.

Pour mon 3° marathon route, cette fois-ci je pars sans eau, je vais utiliser les ravitos placés tous les 5km, une première pour moi. L’occasion de savoir si je remettrai ça sur les prochains. C’est quand même bien plus agréable de courir léger plus de 3h ! Longue ligne droite un peu avant Castelnau, en bord de ligne de tram. Tout est arboré, à l’ombre, de nombreux encouragements, le cadre est bien sympa, le peloton est désormais étiré de tout son long. Après ce long passage, on bifurque direction Odysseum. Ce passage est fort sympathique et original, on court entre les boutiques, zone de relais d’ailleurs. Beaucoup de monde encore une fois c’est génial.

Après cet intermède shopping, désormais direction la mer !! A partir de Pérols, passage du semi, on a droit au vent de face. La meneuse d’allure commence à en subir les conséquences. Pas de problème sur le planning, on a une minute d’avance. Je surveille le rythme, on commence à baisser, 10s au kilo trop lent. Passage au ravito, glucose, eau et morceau de banane et c’est reparti ! Plus on se rapproche de la mer, plus le vent se fait ressentir. 23° km on passe à Carnon Plage, assez sympa de le faire en courant, on nous encourage encore et toujours ! Par contre le vent est terrible, les rafales font des dégâts. Nous sommes bien trop lents, 5’20 » au kilo eu lieu de 4’55 » !! Nous sommes 8 à être avec elle, mais au km25, avant Palavas, je décide de quitter le groupe. Je passe à 5’05 au kilo. Je pense pouvoir reprendre le rythme initialement prévu mais le vent est vraiment contraignant et je ne veux pas laisser toutes mes forces dans la bataille. Il me reste encore 17km.

arrivée

Dur passage entre met et étang du Grec ! On rentre sur Palavas un peu après le 27°km par le parc du levant que beaucoup d’entre nous connaissent je pense. Un site génial pour se balader le dimanche. De nombreuses familles sont sur place pour profiter du dimanche malgré le vent. En changeant de direction, on se protège du vent, on sort de la ville direction Lattes. On est entre 3 étangs mais bien protégé par les haies d’arbustes de chaque côté. Km34 on arrive sur Lattes. On continue sur la voie verte le long du Lez, c’est vraiment top, les paysages changent selon la zone où l’on se trouve. Depuis Palavas on se retrouve à courir à deux, on papotte bien, ça fait passer le temps. On ramasse de temps en temps quelques coureurs , et on se fait doubler par des relayeurs. Au km39 on est bien de retour en ville, on fait le tour du bassin Jacques Cœur, énormément de monde sur le site, et il me tarde le dernier ravito, besoin de glucose je pense. Au 40° on traverse le Lez et on file vers l’arrivée. Dernière petite « difficulté », la remontée sur l’esplanade de l’Europe et la ligne droite d’arrivée de 500m sous les encouragements des spectateurs. 3h33m55s , objectif atteint, je dévalise de boissons le ravito, jus de fruit sur jus de fruit !! Super parcours, un vrai régal pour les yeux, vraiment content d’avoir pu faire cette sortie longue. Je n’ai pas forcé (même si je n’ai pas voulu traîné non plus) pour vite m’en remettre car ça reste un entraînement pour l’Aubrac. 3 jours de repos et ça repart.

tracé montpellier

profil

Laisser un commentaire

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche