Semi-marathon d’Albi (81)

Posté par mescourses le 7 mai 2015

Albi, le 26 Avril 2015

  • Semi-marathon
  • Départ 8h45

Image de prévisualisation YouTube

Me voici dans le Tarn pour disputer ce qui était mon objectif du printemps, le semi d’Albi. L’objectif était d’approcher les 1h25m. Malheureusement, une contracture 3 semaines avant suite à une succession d’entraînements intensifs et de compétition (4 courses en mars dont 3 trails entre 21 et 24km), me remet les pieds sur terre. 15 jours d’arrêts, trop pour espérer atteindre ce but. Grâce aux séances de kiné, j’ai déjà de la chance de pouvoir y participer et de faire un footing dans la semaine. Sinon le côté positif, c’est de passer un super week-end sur place en compagnie de ma « famille » marseillaise. La météo est avec nous, prenons du plaisir avant tout.

course albi (1)
Après les visites de la ville et du plus beau village de France 2014, Cordes-sur-Ciel, place en ce dimanche, de la course. Pas de pluie ni d’orage prévus auparavant, le soleil et la chaleur sont même de sortie. Je prends donc un porte-bidons 2 x 200ml, même si des ravitos sont prévus tous les 5km. On ne sait jamais. Après un bon échauffement, place sur la ligne de départ, et à y être, en 3° ligne. Je sais que je ne pourrais pas me retenir, et je vais partir comme si de rien n’était, pour un faire un chrono ; alors que le meneur d’allure d’1h30 est présent !! Ca serait tellement plus simple de le suivre …. Mais non. C’est parti, je m’emballe pas trop, en plus le semi et marathon part en même temps, donc y a du peuple. Sur les 2 premiers km je reste sous les 4’ au kilo histoire de sortir naturellement du peloton. On commence par 3 km en plein centre avec passage sur la place historique, le meilleur moment

20150426180947-7be7adf8-me
On remonte sur le boulevard au 3°km où nous attendent femme et enfants. Puis c’est parti pour « l’aventure ». Je tiens mon rythme sous les 4’30 » au kilo. Le profil est fatiguant, une succession de faux-plats, le retour sera éprouvant, je ne veux même pas imaginer pour les marathoniens !! 7°km, on sort enfin de la ville, direction St-Juery. Entouré par la nature aux portes de la ville, c’est bien sympa, mais la chaleur (pour ma part) commence à se faire sentir, alors liquide de suite !!! Passage aux 10km en 41’35 ». Bien trop rapide que prévu, la logique voudrait que je le paye sur la fin, mais on verra ça plus tard. Je m’approche du Km 11, passage du demi-tour pour le semi. Je vois passer les premiers, ça me permettra de connaître ma place actuelle. Je fais demi-tour, 36° pour l’instant ! C’est super, mais le plus dur reste à faire, tenir. Le meneur d’allure est proche, très proche, la pression est là !
20150426181045-f9a1982e-me Plus qu’une question de minutes pour croiser Luc, je vois les meneurs d’allure passer. Juste après celui des 4h, il passe. Un petit mot d’encouragement et chacun se replonge dans sa difficulté. Plus les km défilent, plus je faiblis. Km 15, le meneur est très proche, trop !! Km 16 il me reprend et impossible pour moi de tenir son allure de 4’23 » au kilo, j’essaie déjà désespérement de m’accrocher aux 5 au kilo …. Rien à faire, je lâche prise, les jambes ne répondent plus, je me fais doubler de longue, les derniers km vont être un long chemin de croix. La tactique est un vrai fiasco. J’aurais dû rester avec le meneur d’allure dès le début. Mais bon, j’espérais ne pas avoir tant perdu en seulement 15 jours. Dans ma tête, je pense alors à la suite du programme. Je laisse les jambes se démerder, ça m’évite de passer mon temps à m’insulter. Pas assez fort physiquement pour faire de tels enchaînements. Donc que faire ? Revenir sur mes 10km avec max de D+ où « j’excellais », ou bien rester sur mes 20 et espacer les compètes et prendre un peu plus de repos après compètes ?? Vu ce qui m’attend pour le reste de la saison, on va suivre le 2° plan.

course albi (2)
En attendant, je rentre à nouveau dans la ville, je me mets même à marcher quelques secondes pour « soulager » la machine, c’est du grand n’importe quoi, vivement que ça se termine. La fin est sans intérêt, la longue avenue pour arriver au stade, un tour entier histoire de pester encore plus et je franchis cette pu… de ligne en 1h35m ….. catastrophique, honteux même. Passage au ravito pour reprendre des forces histoire de ne pas tomber comme une tâche. Au final, une merdique et insignifiante 78° place, 40 de perdues en 5km, faute professionnelle, heureusement que je ne suis pas payé pour ça !! En plus on a même pas eu droit à la médaille souvenir ! Bande de c…, au lieu de nous filer des T-Shirts à l’inscription ……

profil albi
Bon, sinon, prochain RDV, après avoir épurer mon calendrier, cela devrait être suivant la météo, le 22km du trail des premières côtes de St-Caprais de Bordeaux, en Gironde le 14 mai prochain.

Laisser un commentaire

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche