Test Compression mollets BV Sport

Posté par mescourses le 23 avril 2012

Voici mon article concernant la compression mollets de chez BV Sport, les Booster, prêté généreusement par mon sponsor, le magasin Culture Vélo Running Alès.

Abordons avant tout le côté « scientifique » de cette compression:

Avant tout, il faut savoir que notre volume sanguin est constitué par des artères qui apportent l’oxygène et par des veines qui éliminent les toxines. Situé à distance du coeur et des poumons, le sang au niveau des mollets va avoir du mal à remonter. Lors de la pratique sportive, les mollets vont se comporter comme de véritables éponges et se remplissent rapidement. Si l’effort est intense, le débit cardiaque peut augmenter de 5 à 6 fois et le débit musculaire de plus de 20 fois, se traduisant par une dilatation des veines et une hyperpression pouvant entraîner une mauvaise oxygénation musculaire. La répétition de ces conditions va aboutir à une fragilisation des fibres musculaires du mollet avec augmentation du risque de blessure.

L’effet contention, appelée également aponévrose, par ses pressions adaptées aux mollets, permet une meilleure oxygénation et un meilleur rendement du muscle à l’effort. Par ce maintien spécifique sur le mollet, le BOOSTER optimise la tonicité musculaire. Porter régulièrement ce concept réduit les risques de blessures comme les tendinites, les claquages, …. car ces pressions exercées sur les mollets permettent l’élimination plus rapide du sang veineux mal oxygéné et rempli de toxines (acides lactiques, radicaux libres, CO2 …).

 Test Compression mollets BV Sport dans Tests bv-sport

Sur le plan pratique:

étant sceptique quant aux réels bénéfices d’un tel produit, j’ai eu l’opportunité de pouvoir le tester lors de 3 sorties intenses: un 10.5km 400+ , 10.5km 510+ et 11.5km 580+. Et bien l’intérêt d’une telle compression est visible, dans mon cas, immédiatement, dès la première ascension. Aucune gêne, douleur, pression néfaste sur les mollets. On ne les sent pas forcer, c’est vraiment une sensation agréable lors d’un tel effort. Je craignais aussi d’être un peu gêné par ces manchons, une mauvaise sensation de compression, mais il n’en ait rien. On les oublie vite.

Après restait la question et le doute sur la récupération. C’est un produit qui se porte uniquement lors de l’effort. j’ai donc décidé cette fois-ci de ne pas utiliser mes chaussettes de récupération afin de me rendre compte de sa répercution sur « l’après effort ». Et bien je suis également bluffé! Nullement besoin de ces chaussettes de récupération, aucune douleur ou fatigue. C’est surement dû au fait de faire une petite distance, ne faisant pas plus long, je ne saurai dire, à vous de nous faire partager vos expériences!

La semaine d’après j’enchaîne 2 sorties en 3 jours totalisant 22km pour 1090+ et les résultats sont les mêmes: rien !!! ni même en récup sans chaussettes. Et bien ces tests me permettent de m’apercevoir qu’on peut réellement se faire aider lors de nos efforts et pour cettte compression, il s’avère qu’elle est très importante et bénéfique pendant et même après l’effort finalement. Il en va de soi que le résultat final se traduise par une commande auprès du magasin Culture Vélo Running Alès!!! le modèle noir pur aller avec ma nouvelle tenue de compétition du club :-)

Photo dès réception des BOOSTER.

L’aquisition des manchons de cuisses Power Thigh devrait être pour le mois de mai.

booster_noir_1-123x300 dans Tests

Laisser un commentaire

 

MON GR20 EN SOLO |
bmx trott forum |
Les Feelingazelles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | foot
| demetan75
| Les canimordus de la Manche